Flora Douville • L'anti conseil en image | Tu t’entraînes à la souffrance ou à la jouissance ?
26407
post-template-default,single,single-post,postid-26407,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive

Tu t’entraînes à la souffrance ou à la jouissance ?

Jeudi et vendredi dernier, j’étais avec 11 Méta® Coachs pour 2 jours d’approfondissement de leurs compétences.

Ces 2 jours font partie de ce à quoi elles ont droit, en tant que membres de la Méta® Coaching Team : c’est pas parce que la formation est finie que l’apprentissage est fini—oh que non ! C’est même tout l’inverse. La formation, c’est le tremplin de départ. C’est la base sur laquelle s’appuyer pour mettre en place un système de progression sur le long terme.

Bon, évidemment, c’est absolument pas comme ça qu’on apprend ni à l’école, ni après, donc ça déroute au départ. Mais ça marche—et moi je regarde ce qui marche, pas si ça se fait ailleurs ou pas.

Vendredi après midi, nous avons fait des panels de personnalités en fonction des Structures.

Ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que nous nous sommes “rangées” par groupes, en fonction de nos Structures.

La Structure, c’est quoi ? C’est la trajectoire naturelle que suit l’énergie quand elle circule à travers toi et vers l’extérieur. C’est la direction du flux énergétique chez toi. Cette orientation naturelle va conditionner tout ce que tu es et tout ce que tu crées, parce que tout ce qui vient de toi va suivre cette direction énergétique :

SUR UN PLAN INVISIBLE ET IMMATÉRIEL

• ta façon de structurer tes pensées ;

• ta façon de formaliser tes idées ;

• les plans que tu fais avant de passer à l’action ;

SUR UN PLAN VISIBLE ET CONCRET

• l’architecture de ton corps ;

• les parties/zones particulièrement remarquables de ton apparence physique ;

• la direction des gestes que tu fais ;

• ta façon de te tenir et de te placer par rapport aux autres.

Il existe 3 Structures fondamentales : La Ligne, le Cercle et le Losange. Il y en a une qui te correspond profondément, une Structure que tu incarnes depuis ta conception jusqu’à ta mort.

En quelques sortes, c’est une polarité énergétique que tu as choisie avant d’arriver sur terre, pour expérimenter un certain nombre de choses.

Et vendredi après-midi, nous nous sommes mises : les Lignes avec les Lignes, les Cercles avec les Cercles, et les Losanges avec les Losanges. C’est ce qu’on appelle des panels : ça permet de mettre en évidence des caractéristiques communes à ces Structures, de les regarder à la loupe et les extraire pour mieux les repérer ensuite, dans la pratique professionnelle.

Je me suis donc retrouvée avec deux Méta® Coachs Lignes elles aussi (coucou Julie et Christèle !). Les autres ont commencé à lister tout ce qui leur apparaissait de particulier, tout ce qu’elles observaient :

• physiquement,

• énergétiquement,

• dans notre comportement, nos gestes et attitudes,

• en nous comparant avec les autres Structures,

• etc.

Et c’était bon ! ! ! 

Je ne m’attendais pas à ça, je l’avais pas anticipé. Mais j’ai ressenti une grosse vague de kif et d’amour pour moi et pour ce que je suis. Une vague d’excitation, d’envie, d’énergie.

J’écoutais attentivement les observations des unes et des autres pour les valider, éventuellement leur demander de préciser, leur demander de quel type d’observation il s’agit, etc. et j’ai ADORÉ entendre tout ce qui a été dit sur la Ligne.

Non pas parce que c’est mieux d’être Ligne.

Mais parce que je SUIS Ligne. 

Et quand on est Ligne, c’est trop bien d’être Ligne ! ! ! De la même façon que quand on est Cercle, c’est trop bien d’être Cercle. Et que quand on est Losange, c’est trop bien d’être Losange.

Le sujet, c’est pas d’être CI ou ÇA.

Le sujet, c’est de kiffer ce qu’on est simplement parce que c’est ce qu’on est. C’est ressentir une vraie jouissance d’être précisément ÇA et pas autre chose. Le sujet, c’est se reconnaître soi et aimer ça.

Dans les caractéristiques de la Ligne qui ont été citées, y avait :

• longs membres : longues jambes, bras, doigts, cou, etc.

• impression de grandeur

• visage allongé

• on est attiré par les yeux, on ne s’attarde pas sur les détails du corps

• etc.

Y avait aussi :

• on a l’impression qu’elles sont chacune dans leur individualité, elles ne forment pas un groupe

• elles sont très proches les unes des autres pourtant elles paraissent loin

• elles ne se parlent pas beaucoup, on n’observe pas de “lien” de connexion entre elles

• on dirait que leur attention forme un couloir devant elles, qu’elles sont focus sur ce qui est devant, et le reste elles s’en foutent

• etc.

Et oui. Et ça, bah c’est jouissif de l’entendre et de le reconnaître en soi.

Ce n’est pas mieux qu’un autre fonctionnement, mais c’est MON fonctionnement. Et quand je le vois, que je le reconnais et que je l’assume pleinement, je me fais le cadeau de m’appuyer sur qui je suis et d’ouvrir les vannes d’énergie à fond plutôt que de lutter contre moi-même.

Je n’ai même pas besoin qu’on me dise que c’est bien d’être comme ça, je m’en fous royalement. Simplement le fait de voir que c’est moi, que oui je suis bien comme ça, que ça me ressemble, ça me suffit. Ça me nourrit. C’est moi qui me reconnais moi-même et c’est démesurément jouissif.

Ce cadeau-là, pour le recevoir, il demande de ne pas avoir de jugement sur la réalité.

Là-dessus, je ne sais pas où tu te situes :

• tu peux ne pas avoir de jugement sur ce que tu es, déjà ;

• tu peux en avoir beaucoup et choisir inconsciemment de rester dans ces jugements, ce qui fait que même si tu te fais accompagner par une bonne professionnelle, bah tu vas continuer à détester ou juste passablement tolérer ton profil ;

• tu peux avoir un peu de jugement sur ce que tu es, mais un peu de coaching peut t’aider à le laisser tomber ;

• tu peux avoir beaucoup de jugement sur toi, et décider là maintenant que ça sert, mais alors à RIEN DU TOUT, et choisir de t’accepter tel·le que tu es avec légèreté.

Tout est possible.

La Méta® est d’une puissance incroyable et peut littéralement révolutionner ton monde, ta vie, tes relations, ton univers. Mais tu as une puissance encore plus grande : c’est toi qui décides si tu lui ouvres la porte ou pas.

C’est toi qui auras toujours le dernier mot.

Si tu es prêt·e à ouvrir la porte pour laisser la Méta® entrer, si tu es prêt·e à aller regarder ton potentiel pour mettre tes talents au service de ta vie, j’ai ce qu’il te faut : le Stage Méta® !

5 jours pour te recentrer sur toi, explorer ce que tu as d’incroyablement beau, puissant, magique, singulier en toi et identifier les moyens de faire descendre ça concrètement dans ta vie, de l’incarner.

Si tu veux arrêter de bricoler avec tes talents, ta puissance et ta nature profonde, c’est l’endroit idéal pour démarrer.

Clique ici pour en savoir plus : pour les hommes / pour les femmes.

Maintenant, à toi :

Raconte-moi dans les commentaires une victoire récente : un jugement que tu avais sur toi et que tu as complètement lâché, une caractéristique singulière que tu reconnais en toi, un talent que tu vois chez toi…

Bon week-end à toi,

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


2 Comments

  • Avatar

    Oréli

    08.02.2020 at 10:34 Répondre

    Avant de découvrir la Méta, j’avais du mal à me sentir moi car je regardais trop les autres en me comparant, en les trouvant « plus » ceci ou cela par rapport à moi. Quand j’idéalisais quelque chose chez quelqu’un d’autre, je restais coincée dans cette idée. Je tentais de m’en rapprocher ( ce que je n’arrivais pas à faire de manière naturelle) et du coup je me critiquais, me rabaissais.
    Cela fait deux mois que je m’intéresse à la Méta et tout ce que je lis, je test, je ressens m’éloigne de ce comportement. Je ressens celle que je suis et ça c’est un sacré pas. Merci Flora Douville pour tous ces messages qui s’adressent vraiment à mon Moi, à celle que je suis vraiment.

    • Team Flora Douville

      Team Flora Douville

      17.02.2020 at 16:24 Répondre

      Merci pour ce beau témoignage Oréli et bon cheminement vers toi-même avec la Méta® ! ;)

      Chloé | Team Flora Douville

Post a Comment