Flora Douville • L'anti conseil en image | Tout le monde s’en plaint pourtant, tout le monde le fait !
22516
post-template-default,single,single-post,postid-22516,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive
Citation Flora Douville

Tout le monde s’en plaint pourtant, tout le monde le fait !

Un des gros paradoxes que je constate auprès de mes clientes est quand elles me disent – et c’est fréquent :

 

1.  je ne supporte plus de voir tout ce noir/gris dans la rue, tout le monde s’habille en noir ! Et on ne trouve que du noir dans les magasins.

2. je ne m’habille presque qu’avec du noir, parce que c’est plus facile, ça va avec tout, ça amincit et c’est classe.

 

Et si tu te posez la question, OUI ces 2 affirmations viennent parfois de la même personne.

Y a quelque chose qui va pas, là, on est d’accord ?

En fait on tourne en rond, dans un cercle vicieux.

D’un côté, tu trouveras surtout du noir dans les boutiques et tu te dites que c’est plus facile d’en acheter, le noir ira avec le noir que tu as déjà – et avec le reste aussi, comme te l’ont bien rabâché les vendeuses !

Tu en as marre de ne voir que ça, par contre. Mais en même temps, quand tu trouveras un vêtement en vert et en noir, tu le prends parfois en noir de peur de ne pas savoir avec quoi mettre le vert !

De l’autre côté, les fabricants de vêtements regardent ce que tu achètes. Tu achètes du noir et du gris, les autres aussi. Leur seul souci étant d’être rentable pour continuer leur activité, ils sélectionnent ce qui se vend – le noir – en produisent davantage et réduisent le reste.

Voilà, je te l’avais dit on tourne en rond.

Tu as un vrai pouvoir de décision sur ce qui se vend, ou pas.

 

D’autant que…

• le noir n’amincit pas

• le noir ne va pas avec tout

• le noir ne va pas à tout le monde (loin de là !)

• le noir n’est pas plus chic qu’une autre couleur

• le noir EST une prison énergétique

 

⟶ Non le noir n’amincit pas : il crée une impression de densité, visuellement. Les objets noirs ont l’air plus resserrés sur eux-même, mais aussi plus lourds et plus tassés. Les objets clairs donnent une impression de volume plus important mais aussi de plus de légèreté,ils ont l’air plus dilatés.

⟶ Non le noir ne va pas avec tout : c’est ce qu’on t’a dit pour te faire acheter du noir, mais c’est faux. Le noir est une couleur entière et intense, qui écrase la plupart des autres couleurs.

⟶ Non le noir ne va pas à tout le monde : regarde les gens dans la rue, est-ce qu’ils te donnent l’impression de rayonner dans cette couleur, globalement ? Voilà.

⟶ Non, le noir n’est pas plus chic qu’une autre couleur. Qui a décrété cela ? Je t’invite à réfléchir sérieusement aux idées que tu as sur cette couleur : d’où viennent-elles ?

⟶ Le noir est une prison énergétique : c’est une couleur qui ne renvoie rien du spectre coloré. Le noir absorbe la lumière et ne renvoie rien. Énergétiquement, cela veut dire qu’il bloque tout. S’il y a une chose dont nous n’avons pas besoin du tout, c’est la rétention de l’énergie !

 

ACTION

 

Cherche, dans ta garde-robe, plusieurs couleurs dans lesquelles tu te sens bien, à l’aise. Des couleurs que tu as identifiées comme “bonnes” pour toi : elles te donnent bonne mine sans être trop intenses ou “flashy”. Cherche aussi du noir – tu dois bien en avoir ?

Devant un miroir et à la lumière du jour, teste ces différentes couleurs sous ton visage :

1. passe les couleurs que tu aimes sur toi : observe ton teint, ton visage et même globalement ton être, ce que tu dégages ;
2. passe ensuite le noir sous ton visage.

 

Pour la grande majorité de la population, le noir ne convient pas :

• il durcit les traits

• il donne un teint fatigué, blafard

• il passe devant toi, prend toute la place

• il crée une coupure au niveau du cou

• etc.

 

Si c’est ce que tu observes, ces impressions ressentis sont la traduction d’une réalité : le noir ne te convient pas, et tu es en train de percevoir à quel point son énergie entre en conflit avec la tienne.

Si c’est le cas, tu ne pourras jamais bien porter le noir. Il ne pourra jamais t’aller. Cela n’a rien à voir avec ton état du moment (fatigue, maladie, etc.).

Rends-toi un immense service : débarrasse-toi du noir.

Prends le temps de t’observer encore si nécessaire, fais du tri petit à petit, ou fais des sacs et donne tout, comme tu le sens. L’important c’est de commencer !

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscris-toi


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 Comments

  • Avatar

    Rosynella

    24.02.2019 at 21:45 Répondre

    Bonjour Flora, cet article est ancien et je ne sais pas si vous verrez ce commentaire. Il attire mon attention. Cela fait un moment que je veux être en accord avec moi-même vestimentairement parlant 😉 et fin décembre, est-ce le hasard ou bien les énergies, je suis tombée sur votre livre « Révélez-vous » qui n’avait que de bons avis. J’ai tapé votre nom et je suis tombée sur votre site. J’ai fait le test gratuit de l’élément. Je me suis inscrite à un webinaire pour identifier notre structure et ne pouvant me payer votre programme, je me suis achetée votre livre 😉 j’ai fait le test du rayonnement pas facile… j’ai déniché tant bien que mal diverses couleurs des différentes saisons. Avant de commencer le test, je me suis dit bon une chose est sûre je ne dois pas être hiver. Et pourquoi cette pseudo certitude ? Car je voulais bannir le noir de ma garde-robe. Je pensais que cette couleur me rendait transparente, me durcissait, n’était pas gaie etc… enfin plein de truc du genre… et puis je fais le test, je me prends en photo et là, surprise… je montre les photos à mon mari car je me dis que peut-être je ne suis pas objective… il est du même avis, une certitude, je suis bien dans la palette hiver. Quand je me suis visionnée avec le noir, j’ai été très surprise, alors que je n’étais pas maquillée ni même coiffée, de rayonner autant, de dégager une bonne énergie et de la confiance, que cela au lieu de me durcir m’adoucissait… Et puis ce soir, je regarde vos articles passés, j’essaie de remonter au plus ancien (difficile car il y en a toujour un qui attire mon attention avant 😉 ) Juste une question, quand le noir fait partie de notre palette, rassurez-moi, il n’est pas une prison énergétique ? je pense que vous allez répondre par l’affirmative. En tous cas, cela fait un moment que je n’ai pas mis de haut noir jusqu’au test. Aujoud’hui, je me suis habillé tout en noir et qu’est-ce que j’étais bien, effectivement je sentais mon énergie soutenue. Et je suis sensible à l’énergie. Merci Flora. Même si pour l’instant je ne peux pas m’offrir le programme, je vous dis un grand merci pour ce que vous faites.

    • Flora Douville

      Flora Douville

      26.02.2019 at 17:01 Répondre

      Merci pour ton témoignage ! Oui c’est bien ça, si tu es Hiver, le noir n’est pas une prison énergique car c’est une couleur associé à ton Rayonnement.

  • Avatar

    Danmesho

    24.05.2020 at 15:13 Répondre

    Sans animosité aucune, ne trouves-tu pas qu’il y a une contradiction entre nombre de tes posts où tu revendiques d’être libre, de faire ce qu’on veut, de porter ce que l’on veut et pas pour paraître ci ou ça, de lâcher prise…Et en même temps tout ce que tu conseilles par rapport aux couleurs est hyper codifié. Si on t’écoutes :
    – Le noir c’est soi-disant mauvais, caca et ça ne va à quasi personne
    – Le blanc c’est trop neutre, trop pur, donc ça fait trop spirituel, et ça ne va à quasi personne
    – Les vêtements Desigual soi-disant trop énergisés car « trop colorés »

    Donc en gros il faudrait se servir que dans les couleurs du milieu que toi tu estimes « bonnes » ? Que des couleurs unies qui ne sont pas tranchées ? C’est un peu sectaire et binaire tout ça non ? ET MON DIEU QUE CEST CHIANT. La clé de la liberté c’est aussi une liberté chromatique : pouvoir choisir les couleurs qui NOUS font vibrer à un instant précis. Pas d’histoire de couleurs captrices ou non d’énergies là-dedans. Si on te suit, on se rajoute encore une couche de contrôle sur notre vie à vouloir aller jusqu’à contrôler les couleurs et les classer de façon manichéenne.

Post a Reply to Flora Douville Cancel Reply