Flora Douville | Qui compte le plus ?
5051
post-template-default,single,single-post,postid-5051,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Qui compte le plus ?

Hier matin j’étais chez le coiffeur, et en face de moi pendant qu’il me faisait un shampooing, il y a avait un écran sur lequel était diffusé Fashion TV. Vous connaissez ? Des défilés de mode en continu, de la pub pour des grandes marques, des images de vêtements ou d’accessoires des designers les plus réputés dans le milieu, des reportages sur des maisons de couture et des interviews de créateurs. Je n’aime pas cette chaîne.

A un moment, ce sont des images d’une paire de chaussures qui étaient montrées. Des chaussures exubérantes et très très travaillées, avec du doré, des pièces de métal et de cuir, une structure très particulière, sur talons très hauts. De toute évidence, des chaussures absolument inconfortables, dans lesquelles il est probablement très difficile de marcher. Et je me suis demandé quel était l’intérêt de posséder une telle paire de chaussures.

Que ce soit cette paire-là, qui coûte un bras, ou une autre paire de chaussures, plus accessible pour votre budget mais tout aussi attirante visuellement ou conceptuellement, vraiment, quel est l’intérêt ?

L’intérêt, c’est d’avoir une paire de ce créateur, dont le nom est en vue. C’est d’avoir une paire de chaussures que tout le monde regarde. C’est d’avoir une paire de chaussures qui attire l’attention. C’est d’avoir une paire de chaussures qui crée l’évènement. C’est d’avoir une paire de chaussures qui a du style, pour se donner un style rien qu’avec ça. C’est d’avoir une paire de chaussures qui donne une contenance, qui donne l’impression d’appartenir à un clan, celui de celles qui savent s’habiller.

Sauf qu’en fait, nan. Vous êtes mille fois plus intéressante que n’importe quelle paire de pompes. Cette paire de chaussures, elle passe devant vous et vous vole la placede votre plein gré. Cette paire de chaussures, vous la croyez plus belle que vous et vous pensez que sa beauté, avec un peu de chance, vous éclaboussera un peu et que vous serez belle le temps de les porter.

Revoyez vos idées : la plus importante, ce n’est pas la paire de pompes, c’est vous. C’est vous qui êtes là et qui avez un truc à dire, à faire, à créer. La paire de chaussures, elle est là uniquement pour vous servir, vous. Vous permettre de faire la route pour atteindre vos objectifs.

Choisissez vos paires de chaussures –et vos fringues– en fonction de vous, de votre énergie et de qui vous êtes, et pas parce que « c’est une belle pièce ».

La belle pièce, c’est vous.

Ça vous a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscrivez-vous


Enregistrer

Aucun commentaires

Laisser un commentaire