Flora Douville • L'anti conseil en image | Qu’est-ce qui fait qu’une coach est professionnelle et efficace ?
26041
post-template-default,single,single-post,postid-26041,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive

Qu’est-ce qui fait qu’une coach est professionnelle et efficace ?

Aujourd’hui, j’ai envie de t’en dire plus sur ce que je mets en place concrètement pour t’apporter un service et un accompagnement toujours meilleur. Aujourd’hui, je te parle de la Méta® Coaching Team.

Je fais de la formation professionnelle depuis plus de 10 ans maintenant. Pas de la formation sur n’importe quel sujet : je forme des personnes à l’utilisation de l’outil que j’ai créé, la Méta®.

J’avais une grande capacité de perception : la Méta® et moi, c’était plutôt facile. Au début, je me suis lancée parce que je voyais que j’avais une facilité à expliquer des choses, à les exposer clairement. J’avais également à cœur de transmettre le maximum de ce que je savais et de ce que je savais faire.

Je me suis dit que j’avais tous les ingrédients pour être une bonne formatrice.

Faux.

7 ans après avoir démarré la formation, à raison d’une session de formation tous les 2 ans environ, j’ai réalisé que pédagogiquement j’étais pas au point du tout. Ouais, ça fait mal au cul.

Le problème ? J’étais dans mes évidences : tout ce qui était facile, naturel et acquis pour moi, j’étais incapable de savoir comment ça s’était fait précisément, donc je n’étais pas en mesure d’aider d’autres personnes à acquérir ces compétences que j’avais.

Je n’avais pas fait le travail d’aller regarder ce qui m’a permis de faire ce que je fais en détails, ni le travail d’identifier les spécificités de la méthode que j’avais créée.

Or sans clarté sur mon processus d’acquisition de compétences, impossible d’aider les autres à les acquérir.

Sans clarté sur les caractéristiques de la Méta® et les enjeux considérables qui viennent avec, impossible d’avancer avec mes élèves : elles vont bloquer régulièrement dans leurs apprentissages et je ne comprendrai pas pourquoi ni comment les débloquer.

Quand j’ai pris conscience de ça, je peux te dire que je me suis pas sentie bien. J’ai eu chaud. J’ai eu honte. J’ai eu le vertige. J’ai eu envie de partir en courant. J’ai eu envie d’arrêter.

Mais c’est pas ce que j’ai fait : j’ai choisi de nettoyer le bordel que j’avais créé en commençant par faire monter mes compétences de formatrice.

J’ai aussi donné un éclairage à mes anciennes élèves sur ce qui m’apparaissait clairement, maintenant, mais que je ne voyais pas, alors.

Depuis ce moment, je n’ai pas arrêté de faire monter mes compétences sur ce sujet et de faire bouger la pédagogie de ma formation professionnelle, pour qu’elle soit toujours plus efficace, plus fine et plus adaptée à cet outil d’une exigence hors-norme—la Méta®.

Concrètement, je paie mon coach et superviseur :

• avant chaque session de formation pour préparer la semaine de travail : vérifier que outils pédagogiques que j’utilise sont ajustés sur l’intention et les objectifs de la formation,

• après chaque semaine de travail pour en retirer ce qui a fonctionné et ce qui est à améliorer,

• mais aussi PENDANT chaque semaine de travail : mon coach vient me regarder travailler pendant une journée pour me faire des retours sur la formation, les exercices, la pédagogie, le leadership, etc. Tout y passe. Il m’inspire aussi régulièrement pour créer de nouveaux outils pour faciliter l’intégration de la Méta® par mes élèves.

Mon coach me rappelle très régulièrement que c’est du jamais vu, une formatrice qui se fait superviser systématiquement sur toutes ses actions de formation.

Pour moi, vu les enjeux, c’est essentiel. La Méta® demande tellement de précision, d’exigence et de finesse que je ne veux pas mettre moins que ça, dans les moyens de progression et de développement de cette formation. C’est un investissement non-négociable, que j’inclus dans tous mes calculs, au même titre que la location du lieu.

Et aujourd’hui, je peux dire que je suis satisfaite de là où en est la formation et de la progression de mes élèves : tant sur le plan des capacités de perception que sur le plan de la pédagogie et des compétences relationnelles indispensables à avoir pour accompagner une personne.

Attention, ça veut pas dire que je vais m’arrêter là :)

Ton profil Méta®, il est là depuis toujours, mais il y a souvent des couches de protection (qui font partie de l’ego) dans ton champ de perception qui t’empêchent de le voir simplement. Qui t’empêchent de percevoir qui tu es dans toute ta puissance, dans toute ta vérité.

Les personnes que je forme aujourd’hui à la Méta®, elles se sont aussi confrontées à leur ego, et elles continuent. Comme moi. Le problème quand ce sujet n’est pas travaillé voire même pas abordé, c’est que ton ego va se frotter à l’ego de la personne qui est en face de toi et qui cherche à définir ton profil, et ça finit en bouillie insipide, en forçage, en ré-assurance ou en incompréhension, voire tout ça en même temps.

Tout le travail que je fais depuis plus de 4 ans sur la pédagogie, l’ego, les capacités de perception, la conscience humaine, etc. m’a permis :

• d’une part de former des professionnelles à la Méta® en incluant tous ces éléments à la fois critiques et fondamentaux, pour leur permettre de naviguer même en eaux troubles,

• et d’autre part de concevoir un système de progression pour que ces professionnelles trouvent, une fois la formation finie, la supervision, la formation continue et le soutien dont elles ont besoin.

Ce système, c’est la Méta® Coaching Team !

Les Méta® Coachs, ce sont les professionnelles Méta® que j’ai formées et que je te recommande. Elles sont engagées dans une dynamique de supervision et de formation continue.

Pour faire partie de cette équipe exigeante, les Méta® Coachs :

1. ont suivi la Formation Pro Méta® – Niveau 1

2. ont suivi la Formation Pro Méta® – Niveau 2

3. s’engagent à participer à un stage de perfectionnement de 2 jours chaque année, minimum

4. sont supervisées par moi individuellement et collectivement tout au long de l’année

5. devront justifier d’une supervision auprès de l’équipe de mon coach chaque année

6. reversent un pourcentage sur les prestations que nous leur apportons en échange de cette supervision

Cette exigence que je pose dans notre système de fonctionnement, elle répond simplement au niveau de précision, de finesse et de clarté intérieure nécessaire à l’utilisation de la Méta®. Mon exigence, c’est de l’amour : pour toi et ta puissance, pour la/ta nature.

Et aujourd’hui, je suis très très très heureuse de te présenter les différentes options de travail que nous te proposons, moi et les Méta® Coachs ! Clique ici pour tout savoir.

• Si tu ne veux pas attendre,

• si tu ne peux/veux pas te déplacer à Nantes,

• si tu n’aimes pas les programmes en ligne, que tu veux un accompagnement personnalisé,

fais-toi accompagner par l’une de nos Méta® Coachs : en individuel ou en collectif, en présentiel ou à distance, sur du court ou du moyen-terme. Clique ici pour voir les détails.

 

Découvre TA nature magique avec l’une des Méta® Coachs.

Bon week-end à toi,

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


1 Comment

  • Avatar

    Carinette

    13.09.2019 at 14:29 Répondre

    Génial ces offres ! J’avais déjà vu car j’ai eu des échanges avec une des filles du groupe des coachs et je surveillais :)
    Quel boulot bravo ! En tout cas ce sérieux et cette rigueur me rassurent, je sais que je pourrai continuer avec cet outil en étant dans un cadre béton.
    Ce qui me fascine c’est que c’est ultra puissant, joyeux, magnifique (bon ok dès fois ça fait pas du bien ! ) mais qu’à aucun moment ça part en couille grâce à ce côté supervision. (J’ai connu un autre outil comme ça, je t’en parlerai un jour, ça n’a rien a voir mais le sérieux derrière y est. )
    Trop contente de lira toit ça, bon week-end :)

Post a Comment