Flora Douville | Pourquoi la Métamorphose® devient la Méta® ?
25422
post-template-default,single,single-post,postid-25422,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Pourquoi la Métamorphose® devient la Méta® ?

La Métamorphose® devient… la Méta®.

Aujourd’hui je te raconte l’histoire de la Méta, qui continue. Dans cette histoire il y a un papillon, un astrologue, une inconditionnelle de la Méta, des jeux de rôle et un nouveau logo !

La Métamorphose est née dans ma tête en 2013, en Floride. J’étais là-bas pour quelques mois, enceinte de ma deuxième fille. J’en profitais pour prendre du recul sur mon travail, la méthode que j’ai co-créée et ce que je voulais en faire.

Le mot « métamorphose » me trottait dans la tête depuis quelques semaines, lorsqu’une thérapeute me dit qu’elle sent l’énergie d’un papillon bleu près de moi, qu’il a un truc à me dire (accrochez-vous si vous trouvez ça trop perché, promis y a autre chose après). Je le sens aussi, ce papillon. Je pose la question de changer le nom de la méthode à 4 femmes proches dans ma vie : 2 me disent de foncer, 2 me disent de pas le faire. Les entendre me confirme que je veux y aller, donc c’est parti : je parle maintenant de la Métamorphose.

J’ai ensuite posé quelques questions à une tarologue américaine. Elle m’a envoyé une photo, alors qu’elle ne le fait jamais, de la carte qu’elle avait tiré pour moi : une papesse assise sur un trône sur lequel étaient gravés plein de papillons.

Puis j’ai vu mon astrologue, que je consulte une fois tous les 5 ans environs, qui a débuté son speech par :« cette année, le mot pour toi c’est métamorphose ».

.

J’avais assez de confirmations que j’étais d’accord avec moi-même !

.

La Métamorphose a grandi, s’est diffusée.

Et à l’utilisation, on a commencé à dire la Méta. C’était son petit nom, pour les intimes.

Et puis un jour, une inconditionnelle de la méthode (hello Nadège Depresle) a fait la remarque que quand on parle de la Méta, on devrait mettre le ® après, « parce que quand même, c’est aussi son nom, c’est devenu une marque ! »

Et ça m’a fait tilt.

.

J’ai réalisé que la Méta® était le nom le plus juste, aujourd’hui.

.

Davantage que Métamorphose.

Pourquoi ? Et bien à cause de sa signification. Quand on regarde sur Wikipedia, on peut lire :

Méta est un préfixe qui provient du grec μετά (meta) (après, au-delà de, avec). Il exprime, tout à la fois, la réflexion, le changement, la succession, le fait d’aller au-delà, à côté de, entre ou avec. Selon le contexte le préfixe équivaut au sens de profond (comme les métadonnées ou le métalangage), haut ou grand (comme méta-revue).
(…)
Méta est également employé dans le domaine du jeu de rôle pour désigner une action basée sur des informations que le joueur possède, mais que son personnage n’est pas censé savoir.

Et la Méta®, c’est exactement ça : c’est une façon d’aller regarder dedans, dehors, dessus, entre… pour entrer en contact direct avec la réalité, la vérité, et permettre la réalisation de ce qui est là. Si tu veux en savoir plus sur cette méthode, clique ici.

Le coup du joueur qui a des infos sur son personnage, c’est une image parfaite pour parler de l’âme qui a toutes les infos sur notre incarnation.

Et puis, je dois dire que je reçois parfois des messages très perchés en lien avec la métamorphose, le changement, l’épanouissement, avec des coeurs, des licornes, des papillons et des arc-en-ciels, et cette référence très directe au papillon commence à me fatiguer.

La référence est toujours là, mais subtilement : elle fait partie de l’histoire de la Méta®, et puis mon entreprise s’appelle Le Papillon Bleu(je suis aux anges de voir que Tim Burton a choisi de faire d’Absolem, la chenille-papillon d’Alice au Pays des Merveilles, un papillon BLEU).

L’une de mes créatrices préférées, Catherine Schnoebelen, a à peine finalisé la modification du logo que je l’enregistrai à l’INPI.

C’est donc officiel.

.

Place à la Méta® !

Maintenant, à toi.

Dis-moi dans les commentaires : qu’est-ce que tu vois dans ce logo ? Qu’est-ce qu’il représente, pour toi ?

Go !

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


13 Commentaires

  • Avatar

    Barbara Vanackère

    02.04.2019 at 11:16 Répondre

    Bonjour Flora,
    Ce logo m’inspire le calice, la coupe de la création (le calice de la femme) mais également le caducée avec les 2 serpents symboles de la paix (avec soi-même), de l’unité (retrouvée) et de la connaissance (de soi) et les 4 points placés en carré, la structure et les 4 éléments. Belle journée. Barbara

  • Avatar

    Cécile

    02.04.2019 at 12:36 Répondre

    Bonjour,
    Eh bien, dans le logo, je vois un arbre qui porte et protège ses fruits..
    Et bien que je n’ai les moyens de m’offrir cette métamorphose, je suis avec joie tes diverses transformations et punchlines très inspirantes.

    • Flora Douville

      Flora Douville

      08.04.2019 at 12:11 Répondre

      Merci :)

  • Avatar

    Marie-France Etelin

    02.04.2019 at 12:38 Répondre

    Bonjour,
    En ce qui concerne le Logo je trouve qu’il ressemble trop à Celui des Resto du Cœur… ou celui des pharmaciens
    Les contours sont trop épais… et cela n’envoie aucun message
    Mais après tout ce n’est que bon avis.
    Par contre le papillon bleu me donne une impression de légèreté et de couleur aléatoire… Peut-être que stylisé cela vous ressemblerait plus
    Bonne journée
    mfetelin@gmail.com

    • Flora Douville

      Flora Douville

      08.04.2019 at 12:10 Répondre

      La Métamorphose est devenue Méta en partie car la référence trop connotée papillon ne me convenait plus :)

  • Avatar

    Carinette

    02.04.2019 at 15:07 Répondre

    Un arbre avec des fruits mais ouvert sur le ciel !
    Je dis toujours Méta donc c’est cool que ça soit officiel ;)
    A bientôt !

  • Avatar

    Véronique WAGNER

    02.04.2019 at 16:25 Répondre

    Je vois les 4 points de l’ancre utilisés en Méta, contenus dans une coupe.
    Cette coupe est à la fois ancrée au sol et ouverte vers le ciel : le corps humain qui contient l’âme ?

  • Avatar

    IsA

    02.04.2019 at 18:26 Répondre

    Sans réfléchir, j’ai pensé aux 4 éléments dont tu parles dans ta méthode, contenu dans un corps

  • Avatar

    Mance

    03.04.2019 at 06:00 Répondre

    La première chose que j’ai vu est également un arbre qui contient des fruits. Il est enraciné dans la terre mais ouvert vers le ciel

    Après lecture de quelques commentaires, je peux aussi voir une coupe Invitant à manger les fruits qu’elle contient.

    La perception d’un personnage est aussi juste. Les pieds sont ancrés au sol, les bras levés vers le ciel et protégeant ce qu’il y a de contenu dans le corps. Peut-être l’âme comme le suggère un commentaire…mais les éléments sont multiples… peut-être des éléments précieux qui sont ici au nombre de 4… le 4 a t’il une importance? S’agit-il de 4 clés essentielles ou piliers… des semences qui germent à l’intérieur de soi et qui éventuellement par les soins qu’on lui porte écloront en de merveilleuses fleurs ou de magnifiques fruits mûrs prêt à savourer

  • Avatar

    Corinne Blocquel

    03.04.2019 at 10:27 Répondre

    !!!!!
    je vois un…Caducée

    • Flora Douville

      Flora Douville

      08.04.2019 at 12:07 Répondre

      oui :)

  • Avatar

    Manuella

    04.04.2019 at 01:17 Répondre

    Je vois la lettre hébraïque « Tsaddé », 18 – L’Androgyne ou La Clarté Intérieure

    • Flora Douville

      Flora Douville

      08.04.2019 at 12:06 Répondre

      Intéressant !

Laisser un commentaire