Flora Douville • L'anti conseil en image | Pourquoi je suis exigeante
22547
post-template-default,single,single-post,postid-22547,single-format-standard,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive
Citation Flora Douville

Pourquoi je suis exigeante

Aujourd’hui je vais te parler de mon exigence – et de l’impact que ça a sur la Métamorphose® : ça te concerne.

Lorsque j’ai créé ma méthode de travail, en collaboration avec une amie psychothérapeute, nous l’avons rapidement mise en pratique – nous l’avons lancée. Et nous avons bien fait.

 

D’abord on envoie, ensuite on ajuste.

 

Au fil des années et de mon expérience, j’ai senti que j’avais besoin d’ajuster mon outil de travail. Je l’ai fait avec ce que j’avais sous la main. Ça m’a amenée à m’approprier notre méthode et à la nommer la Métamorphose®.

Et puis toujours, au fil de l’expérience, j’ai continué à ajuster mon outil. Quand je dis l’ajuster, en fait je veux dire :

préciser les contours de ce sur quoi j’interviens réellement, avec la Métamorphose® – je suis dessus !

mettre de la clarté sur les parties de l’humain qui sont touchées ou mises en lumière avec ce processus – ça aussi !

nettoyer les projections humaines que nous avons inévitablement faites lors de sa création – c’est en chantier permanent !

supprimer le bruit et les imprécisions qui parasitent la compréhension des informations que cette méthode apporte – ça aussi !

 

C’est un travail de longue haleine – il y a des pauses, mais ça ne s’arrête pas.

Depuis 2 ans maintenant je travaille constamment sur le développement de mes compétences de formatrice (entre autres) : ma pédagogie et ma posture principalement, que j’épure afin de me mettre au service de l’intégration de la personne face à moi. Je choisis avec une grande exigence les personnes auprès desquelles je me forme – j’en compte 2 ou 3 seulement.

Je connais très peu de personnes ayant une exigence comme la mienne que cette exigence te semble appropriée ou pas m’est égal : j’aime mon exigence !
Lorsqu’on enseigne ou qu’on forme, on transmet ce qu’on est au moment où on le fait. Je sais que ma façon d’enseigner d’il y a quelques années est bien différente de celle d’aujourd’hui.

Je sais que pendant des années, j’ai transmis mes limites, mes peurs et mes incompétences en même temps que mes qualités, mes compétences et mes connaissances. Argh ! Je n’aime pas cette idée du tout – mais c’est la réalité. Et voici une idée que j’aime encore moins : je continue à le faire.

 

Mais il y a une différence maintenant.

 

J’ai un idéal très fort et je ne peux pas accepter de transmettre mes projections, mes inaptitudes et mes limites sans rien y faire : je me bouge. J’ai beaucoup plus de conscience sur ce point (ce qui aide énormément) et je remets régulièrement en jeu mes compétences.

C’est la raison pour laquelle je renouvelle la Formation Pro à chaque nouveau cycle – au niveau logistique évidemment, mais pédagogique aussi ! Tout est revu.

C’est la raison pour laquelle j’ai récemment mis en place une Formation Continue à l’attention des personnes que j’ai formées par le passé. Je pense que la Méta est un outil qui demande un haut niveau d’exigence personnelle, qui ne peut pas se contenter d’un apprentissage avec un début, un milieu et une fin.

 

La Méta touche à l’essentiel de ce que tu es.

 

Mon essentiel à moi, c’est de ne pas abîmer le tien par incompétence ou négligence. C’est que l’outil soit au service de ce que tu es profondément. Pour cela, l’outil doit être aussi juste, minimaliste et pur que possible. Ça demande donc que ceux qui l’utilisent revisitent leur pratique pour qu’elle soit également aussi juste, minimaliste et pure que possible. C’est à ça que je travaille.

La Formation Continue est l’opportunité pour les professionnel(le)s d’intégrer les ajustements, nettoyages et précisions qui se font en cours de route. C’est aussi un investissement dans son propre développement personnel et professionnel. C’est le niveau d’exigence requis.

C’est le niveau de qualité avec lequel je veux travailler.

 

C’est le niveau de qualité que je veux t’offrir.

 

Les professionnelles de la Méta suivant la Formation Continue sont accréditées car je peux m’engager sur leur niveau d’implication et leur supervision. Les autres professionnelles travaillent de façon totalement indépendante.

Aujourd’hui, très peu de professionnelles ont choisi de suivre cette Formation Continue. Ça ne me pose pas de problème, je me sens même très heureuse d’avoir enfin posé le cadre d’exigence dont j’ai besoin pour travailler avec plaisir.

Cela explique pourquoi la liste des Praticiennes Accréditées est donc réduite au minimum pour l’instant – cela évoluera dans le temps.

Voilà ce qu’on fait ensemble, moi et mon exigence.

[Mise à jour : aujourd’hui la Formation Pro a encore évolué pour toujours plus d’exigence, tu peux en savoir plus par ici !]

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscris-toi


Enregistrer

Enregistrer

No Comments

Post a Comment