Flora Douville • L'anti conseil en image | Ma robe était juste derrière la porte.
2653
post-template-default,single,single-post,postid-2653,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Ma robe était juste derrière la porte.

Ce week-end, une cousine à moi se mariait, et depuis deux mois je cherchais une robe pour l’occasion.

J’ai sillonné les rayons de boutiques variées, de nombreuses fois. J’ai arpenté les espaces virtuels des sites de vente en ligne, des heures durant. Je ne trouvais rien.

Alors je suis partie pour le mariage avec une paire de jolies sandales, et une robe d’été que je ne voulais pas porter. J’étais frustrée.

Je suis sûre que tu connais ça.

Et puis, sur la route, j’ai traversé une crise. Depuis des mois, je me pose des questions sur la façon dont je dois avancer professionnellement. Je cherche, j’essaie des choses… Je réfléchis à ce que je dois développer, ouvrir, changer… pour pouvoir aider plus de personnes, et mieux. Ce passage est remuant et déstabilisant, et me laisse dans un état de… frustration.

Rapprochement intéressant, n’est-ce pas ?

Les déplacements et les trajets sont toujours, pour moi, des moments de compréhension et de prise de conscience, et une fois de plus, j’ai été servie. Une conversation profonde avec mon mari, qui suit de près mes activités et mes réflexions, m’a permis d’ouvrir une brèche en moi. J’ai été tellement secouée intérieurement, que j’ai pris quelques secondes pour libérer les émotions accumulées dans mon corps, en hurlant et en me secouant (c’est impressionnant mais tellement libérateur !). Oui, dans la voiture. Je te laisse imaginer la scène ! Mes deux filles à l’arrière, surprises, en ont profité pour crier et pleurer, ce qui a finalement détendu tout le monde et a complètement transformé l’énergie de notre équipée.

Des idées nouvelles ont commencé à affluer, et notamment celle-ci : si je ne trouvais pas de tenue pour ce mariage, c’est qu’il y a quelque chose que je n’arrivais pas à manifester de moi, professionnellement.

Le lien pour moi est évident : plus je diffuse et communique qui je suis, dans le monde, avec justesse, et plus je trouve mes vêtements idéaux avec facilité.

Sentant que quelque chose avait bougé intérieurement, j’ai voulu faire une expérience. Nous avions une matinée tranquille avant les festivités, alors je me suis organisée pour avoir 1h30 de libre pour faire quelques boutiques. Mes proches ont plaisanté : « ça fait 2 mois que tu cherches, tu n’as rien trouvé et tu penses qu’en 1h tu vas y arriver ? ». J’ai compris que j’étais moi-même sceptique. Mais j’ai relevé ce défi.

Et j’ai réussi. En 1h30, j’ai trouvé une robe bleu vif dans une matière idéalement douce et près du corps, dans une coupe quasi parfaite. J’ai simplement acheté du fil et une aiguille pour faire une petite retouche. J’ai également trouvé une étole d’un violet vibrant, grande et chaude, parfaite pour les soirées fraîches d’été. Je n’y croyais pas !

Cette expérience m’a confirmé que quelque chose s’était effectivement ouvert en moi, et je n’ai maintenant qu’une hâte : mettre en pratique mes nouvelles idées.

Elle m’a aussi confirmé que, lorsque tu ne trouves pas ce que tu cherches, c’est qu’il y a une porte, en toi, qui demande à être ouverte. Ce dont tu as besoin à l’extérieur ne peut venir que si, du dedans, tu y es ouverte.

Ouvrir cette porte demande une totale honnêteté envers soi-même. Cela demande d’accepter de se regarder sans se voiler la face, accepter que peut-être, on s’est trompée sur soi. Accepter de changer de regard.

Dans la symbolique, c’est la couleur indigo clair, qui correspond à la prise de conscience. Et tu sais quoi ? C’était la couleur de ma robe 🙂

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


 

2 Comments

  • Avatar

    Pauline

    17.06.2016 at 16:45 Répondre

    L’honnêteté envers soi-même est peut-être une des choses les plus difficiles parfois/ souvent … Mais la récompense est si grande que cela devient un credo et une philosophie de vie, dont tu parles merveilleusement avec beaucoup d’honnêteté pour le coup 😉 Merci pour toute cette inspiration Flora.

  • Avatar

    Sylvie

    18.06.2016 at 18:03 Répondre

    Et on peut la voir, cette jolie robe ? Partage jusqu’au bout, Flora..bisous de Grèce

Post a Comment