Flora Douville | Le conseil en image vous veut-il vraiment du bien ?
5581
post-template-default,single,single-post,postid-5581,single-format-standard,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive

Le conseil en image vous veut-il vraiment du bien ?

La semaine dernière, pendant que je préparais le webinaire que j’ai animé jeudi soir, j’ai fait un petit tour sur des sites de conseil en image, bien en vue, puisque ce sont les premiers qui sont sortis dans les résultats de ma recherche.

Je ne regarde pas vraiment ce qui se fait « en dehors », habituellement, mais je voulais voir, par curiosité, ce qui se disait sur les silhouettes et les formes de vêtements conseillées pour chacune d’elles.

Ce que j’y ai trouvé ne m’a pas vraiment surprise, mais choquée : quels que soient les systèmes utilisés pour classer les corps, les conseils ont toujours le même objectif : ré-équilibrer la silhouette.

J’en avais déjà parlé ici, c’est un concept que je ne cautionne pas.

À celles qui ont les épaules étroites, on va conseiller de porter des épaulettes ou des frous-frous en haut pour donner du volume et ré-équilibrer. À celles qui ont les épaules larges, on va conseiller de porter des jupes évasées type patineuse, pour donner du volume en bas et ré-équilibrer.

En plus de morceler le corps pour essayer de trouver ce qui lui va, petit bout par petit bout (je ne sais pas ce que ça peut donner quand on met tout ensemble !), cette vision pose un gros problème.

En gros, quelle que soit votre silhouette, elle a un défaut, et il faut la ré-équilibrer (ah non, sauf une à propos de laquelle j’ai lu des phrases du type « c’est la silhouette harmonieuse par excellence », ce qui sous-entendrait que les autres le sont moins ?! Qui a décidé des critères de sélection ?).

 

Ces idées sont sournoises et nauséabondes.

 

Ce sont des personnes qui sont sensées s’y connaître, qui donnent ces conseils, et le font depuis longtemps. Et comme personne ne remet cela en question, c’est accepté et ça s’infiltre dans les esprits… alors que ces idées sont FAUSSES.

 

Tout est beau dans la nature, et parfait tel quel, dans son imperfection.

 

Si on ne sait pas apprécier un corps, c’est que l’on projette notre propre négativité dessus (c’est souvent ce qui arrive pour notre corps). En réalité chaque corps est harmonieux.

Comment peut-on s’extasier sur certaines créatures (au hasard les chats, les papillons, les dauphins…) et trouver à redire sur d’autres ? La nature aurait mal fait son boulot ? Qui sommes-nous pour juger de ça ?

Pour revenir aux vêtements, sont adaptés uniquement ceux qui sont dans le prolongement du corps, ceux qui respectent ses spécificités, sa beauté. Et certainement pas ceux qui vont dans le sens contraire pour essayer de l’équilibrer ou le faire entrer dans une norme.

N’acceptez pas l’idée selon laquelle votre visage rond a besoin d’être ré-équilibré par une paire de lunette carrée.

N’acceptez pas l’idée selon laquelle votre silhouette mince a besoin de volume pour compenser quoi que ce soit.

N’acceptez pas l’idée selon laquelle il faut cacher les défauts.

Réfléchissez plutôt au message que vous envoyez en faisant cela :

 

à vous-même d’abord : je ne m’aime pas

à votre corps : tu n’es pas beau, il faut que je cache certaines parties de toi qui ne sont pas dignes d’amour

à vos enfants : vous voyez, nous avons tous quelque chose de défectueux à masquer, je ne m’aime pas entièrement, donc vous non plus, vous ne pouvez pas vous aimer entièrement, ce n’est pas possible

et enfin au monde : je préfère me cacher partiellement, par peur ou par honte, pour être acceptée et faire partie d’un monde qui ne sait pas reconnaître la beauté là où elle est : partout.

 

Ces idées véhiculées dans tous les medias sans distinction, et avec beaucoup de légèreté, sont graves. Elles donnent forme au monde que nous sommes en train de créer.

Quelle forme voulez-vous donner au monde ?

Ça vous a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscrivez-vous


Enregistrer

5 Comments

  • Avatar

    saquet magali

    05.07.2016 at 18:45 Répondre

    ceci est un magnifique coup de gueule, j’adhère à 100%
    si chacune pouvait se respecter et laisser rayonner la femme qui sommeille en elle…que de beautés !!!

    • Flora Douville

      Flora Douville

      08.07.2016 at 21:47 Répondre

      Merci Magali ! :)

  • Avatar

    Christine Kerverdo

    03.09.2017 at 11:23 Répondre

    Ça c’est génial et courageux, j’abonde complètement, Flora. Hélas parfois je tombe dans le panneau, mais comme dit l’autre, errare humanum est! Ras le bol de ces codes qui véhiculent du négatif à longueur de page, de vie de femme et de medias. C’est un moyen bon marché et sûr pour conditionner les masses de consommateurs en leur disant: cachez ça, montrez ça, allongez ça, élargissez ça… ou le fascisme domestique, la tyrannie de la norme physique…Merci Flora pour ces conseils avisés

    • Flora Douville

      Flora Douville

      05.09.2017 at 22:21 Répondre

      Merci pour ton retour Christine :)

  • Avatar

    Delphine

    21.09.2018 at 22:32 Répondre

    Je suis perplexe pour l’instant. Dans mon entourage se trouvent plusieurs personnes ayant eu recours à des conseillères en image. Ces « relooking » ont été une grande réussite car toutes émettent autour d’elle une énergie qui leur ressemble grâce aux couleurs, au matières, aux coupes, coiffures et maquillages conseillés selon leur apparence et leur personnalité. Elles dégagent et surtout ressentent une très grande confiance en elles suite à cette « mise au point ».
    Je comprends cependant tout-à-fait ton point de vue, qui est très bien argumenté. Ton but est naturellement d’être lue, mais de là à remettre en question les intentions des personnes dont c’est le métier, je trouve que tu y vas un peu fort ;)
    Au plaisir de lire tes autres articles et de construire la meilleure opinion que je puisse avoir : la mienne ^_^

Post a Reply to saquet magali Cancel Reply