Flora Douville • L'anti conseil en image | Laisse-toi tomber en toi
26900
post-template-default,single,single-post,postid-26900,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Laisse-toi tomber en toi

Récemment, j’ai écrit une lettre à une personne qui a changé ma vie quand j’étais plus jeune : Tim Burton.

Tim Burton, si tu ne le connais pas, c’est un réalisateur de films, dont L’Étrange Noël de Monsieur Jack, Edward aux mains d’argent, Beetlejuice, Alice au pays des merveilles, Batman (1 et 2)…

Oui, ce type a changé ma vie. C’est en regardant ses films, ado, que j’ai transformé un certain nombre de choses en moi :

• j’ai reconnecté avec ma créativité, qui ne m’a jamais quittée depuis ;

• j’ai identifié des facettes de moi et j’ai pu les regarder avec simplicité et tendresse en court-circuitant les jugements ;

• j’ai pu plonger en moi-même sans crainte et m’aventurer dans des espaces intérieurs que soit je ne connaissais même pas, soit je refusais de reconnaître parce que j’en avais peur.

 

Je serai pour toujours reconnaissante de son travail, de sa folie et de son audace d’avoir fait les choses à sa façon, d’avoir osé exprimer toute sa bizarrerie à lui, qui m’a permis de reconnaître et d’aimer la mienne.

Pourquoi je te parle de ça ? Parce que je vois à quel point ça m’a aidée à avoir la vie que j’ai aujourd’hui. Je mesure à quel point le fait d’aller en soi, encore et encore, est essentiel pour se construire une vie démesurément excitante.

Si tu te connais pas ou mal, comment peux-tu faire de bons choix pour ta vie, jour après jour ? 

La connaissance de soi, c’est pas des mots vides. C’est pas « je fais un stage et hop, je me connais, merci ! ». C’est pas un test de personnalité fait en 10 minutes sur internet.

La connaissance de soi, c’est un voyage qui ne s’arrête jamais. C’est une exploration qu’on commence un jour et qu’on ne prévoit pas d’arrêter, tellement c’est excitant.

C’est le mouvement de se laisser tomber en soi. Accepter de ne rien contrôler de ce que l’on va trouver, mais avoir la certitude d’être au bon endroit.

C’est une expédition à l’intérieur de toi, pour aller découvrir et visiter des endroits intérieurs absolument fascinants et magiques, pour aller rencontrer des parties de toi incroyablement étranges, singulières et puissantes.

La connaissance de toi-même, c’est une expérience qui ne fait que s’enrichir, à chaque nouvelle visite. Ce sont de nouvelles teintes, de nouvelles saveurs, de nouveaux sons, de nouvelles textures, de nouveaux paysages…

Aujourd’hui, c’est parce que je connais très bien mon Wonderland que je peux faire des choix de plus en plus justes par rapport à qui je suis et de moins en moins conformes à ce qui se fait dehors—parce que j’en ai rien à foutre, de ce que veut, dit ou pense l’extérieur.

C’est aussi parce que j’y retourne très régulièrement, dans mon univers intérieur, que mes choix sont de plus en plus justes.

Je m’entraîne à aller chercher les informations dont j’ai besoin à l’intérieur de moi. Je développe cette capacité à trouver ce dont j’ai besoin en moi. Du coup, je le fais de plus facilement et de plus en plus rapidement.

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


No Comments

Post a Comment