Flora Douville | Je connaissais le profil Méta® de mes filles AVANT qu’elles naissent
25478
post-template-default,single,single-post,postid-25478,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Je connaissais le profil Méta® de mes filles AVANT qu’elles naissent

J’ai deux filles, qui ont un peu plus de 9 et 5 ans.

La première s’appelle Lou Mé, elle est Été, Feu-Air, et Ligne-Cercle, si tu connais un peu la Méta®.

La deuxième s’appelle Taïma, elle est Automne, Air-Feu, et Ligne-Losange.

Pour connaître leurs profils, j’ai pas eu besoin de leur faire des tests : pendant mes grossesses, je me suis “branchée” sur chacune d’elles et je leur ai posé la question : “t’es quoi, toi ?”

Et la réponse, à chaque fois, a été assez rapide et  limpide à arriver.

Ce qui a été amusant c’est de faire avec cette réponse basée uniquement sur du ressentipendant plusieurs mois, puis de vérifier, à la naissance et après, si effectivement ce que j’avais perçu était juste.

Y avait plutôt intérêt parce que j’avais acheté tous leurs petits vêtements en fonction—c’était ma façon de les accueillir au mieux, de leur dire “tu es la bienvenue, qui que tu sois, et je vais faire tout ce que je peux pour que ta singularité soit reconnue et acceptée”.

Du coup au bout de quelques heures de vie, quand je leur ai mis une petite chemise de nuit rose pour Lou Mé et vert olive pour Taïma,j’ai pu vérifier et glousser de joie que pour leur Rayonnement, déjà, c’était bon.

C’était délicieux : voir ces petites choses à quelques heures de vie, dans leurs couleurs, et constater que j’avais bien structuré mon ressenti pour poser le bon diagnostic, sans voir les personnes concernées.

Et aujourd’hui, je constate régulièrement que leur profil est bien celui que j’avais défini avant leur naissance :

• Lou Mé passe beaucoup de temps à regarder des objets qu’elle trouve beaux, elles en crée aussi. Elle est très observatrice, sensible et réceptive (Été).
Elle a un tempérament nerveux, a des gestes saccadés et est très réactive. Quand elle est touchée émotionnellement, c’est intense et tout le monde est bien au courant—et si c’est pas le cas, elle en rajoute une couche (Feu).
Elle est régulièrement obsédée par un sujet (en ce moment, Harry Potter—je ne vois pas du tout pourquoi) et sait absolument tout dessus, ce que la plupart des gens savent mais aussi ce que personne ne sait (Ligne).

• Taïma est attentive aux autres et aime bien rendre service si c’est dans ses aptitudes, c’est elle qui s’inquiète de savoir où sont les uns et les autres quand on est en groupe (Automne).
Elle est légère et blagueuse, elle fait souvent des grimaces et des petites danses qui font rigoler tout le monde, met sa chambre en vrac en 2 secondes et range rarement, et quand elle est en colère elle boude très fort puis passe à autre chose (Air).
C’est la plus petite chez nous, mais elle adore prendre le lead et nous dire ce qu’on va faire ensuite et dans quel ordre. Elle voit aussi très loin—elle nous demande si quand on sera morts elle pourra récupérer telle ou telle chose (Ligne).

Ces tableaux que je brosse sont réels, par contre l’attribution que je fais d’un élément à une partie du tableau est grossière, parce que dans une personne, son profil n’est pas séparé en plusieurs morceaux, ils sont tous liés les uns aux autres. On peut les écarter un peu pour mieux comprendre les spécificités de chaque, mais on ne peut pas les isoler. Donc quand je parle de la Ligne de Lou Mé, l’Été et le Feu influencent cet aspect d’elle, tout comme la Ligne et l’Automne influencent l’Air de Taïma, etc.

Alors à quoi ça sert, tout ça ? Et bien à comprendre le fonctionnement de mes filles, ce qui me facilite la vie et me permet de mieux les accepter telles qu’elles sont. Le résultat, c’est du kif de les observer dans leurs profils respectifs,la possibilité d’interagir avec plus de justesse parce que je comprends leurs besoins naturels, et de leur proposer des activités qui répondent à leurs aspirations.

Et puis c’est la joie de les voir dans leurs couleurs, matières et formes de vêtements adaptées, parce que je dois dire que peu d’enfants s’habillent avec ce qui leur va—quand je vais chercher les filles à l’école, j’ai les yeux qui piquent, énergétiquement c’est un vrai bordel !

Ce que j’ai fait avec mes filles, tu peux le faire avec les gens autour de toi.Ça va te demander, en gros, de développer 3 compétences :

1. la connaissance de base de la grille de lecture de la Méta®/des 4 éléments, pour pouvoir structurer tes perceptions et les organiser simplement ;

2. un entraînement constant (ça veut dire très régulier et sur le long terme) à observer ce que tu vois, perçois et ressens, analyser et organiser ces perceptions ;

3. l’engagement infaillible à remettre en cause tes perceptions régulièrement parce qu’elles peuvent être brouillées par ton filtre qui te sépare de la réalité, et à nettoyer ce filtre sans relâche.

Ces compétences, que j’ai développées moi-même sur le long terme, ont largement contribué à ce que je sois là où je suis aujourd’hui : toujours plus près de moi-même, avec un business qui tourne bien et qui me ressemble chaque année davantage, dans une vie toujours plus joyeuse, challengeante, excitante et gratifiante.

J’ai commencé ce message en te parlant de mes filles, parce que la Méta® est un outil qui vient éclairer entre : elle vient éclairer entre les parties de toi, entre toi et les autres, entre toi et le monde, entre toi et toi.

La Méta® éclaire la relation entre toi et la vie.
.

Maintenant, à toi.

Dis-moi dans les commentaires :

• qu’est-ce que ça changerait dans ta vie, si tu développais et renforçais ton intuition et tes perceptions ?

• et qu’est-ce que ça changerait dans ta vie, si tu connaissais le profil Méta® des gens qui t’entourent, que tu comprenais qui ils étaient et ce qu’ils cherchaient ?

Allez, hop !

Bonne semaine :)

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


4 Commentaires

  • Avatar

    Elisabeth

    16.04.2019 at 16:08 Répondre

    Merci pour cet article. Je viens de finir votre livre aujourd’hui. J’ai reconnu de suite mes couleurs mais je suis resté un peu bloqué sur la forme des vêtements (ligne, losange ou cercle) . Le losange ne semblait naturel mais j’aime aussi la ligne ! Et en fin de compte, je m’aperçois en lisant cet article qu’il est aussi possible d’être un peu des deux ! Vous indiquez que votre fille est losange et ligne. Vous pouvez confirmer ? Merci pour tout.

    • Flora Douville

      Flora Douville

      25.04.2019 at 11:39 Répondre

      Bonjour Elisabeth.
      Oui, nous avons une structure dominante et une sous-jacente (qui vient donner une teinte particulière à la première). On peut donc être Ligne, sous-jacent Losange ou Losange, sous-jacent Ligne.

  • Avatar

    Dominique

    17.04.2019 at 15:15 Répondre

    Bonjour Flora,

    comme j’aurais adoré me connecter à mes fils avant leur naissance pour découvrir leur profil!
    Je me suis connectée à eux très souvent, pour faire connaissance et les accueillir au mieux, mais cet aspect bien entendu me « manquait » puisque pour le premier la Méta n’existait pas, pour le deuxième, je ne suis pas sûre non plus, mais quoi qu’il en soit je ne la connaissais pas.
    Depuis que j’ai commencé, et même si je ne connais aps encore mon profil avec certitude je m’amuse beaucoup à m’observer et observer mon entourage en essayant de déterminer le profil de chacun.
    Je pense que je suis plus en connexion avec les ressentis que me provoquent mes proches qu’avec les miens propres mais ça c’est un peu de nettoyage sous le tapis à faire, j’ai sorti mon aspirateur et ma serpillère et ça va bientôt aller mieux.

    Ce que la Méta a changé pour moi c’est d’abord Me regarder et Me prendre en compte, ce qui a entraîné une prise de conscience de mon fonctionnement « à côté », de mes mécanismes, en conscience, et donc une remise en question nette.
    C’est déjà beaucoup!

    Elle m’a aussi appris à regarder les autres avec cet oeil neuf, et ainsi mieux comprendre leur propre fonctionnement, et poser des décisions en fonction parfois.

    J’adore également tester mon intuition, moi qui ne me faisais pas confiance jusqu’à présent quand je « sentais » quelque chose, je m’amuse à ressentir quelque chose chez quelqu’un, étudier ce ressenti, cette impression puis peu à peu gratter pour vérifier si c’est aligné avec ce que je sentais ou non. Ca m’aide à prendre confiance lorsque je « réussis » et comme j’ai un certain go^t du challenge, à persévérer et retourner m’imprégner des webinaires et modules si je suis à côté « qu’est-ce que je n’ai aps compris/saisi….? »

    Ce qu’elle va m’apporter? Amplifier tout cela, approfondir, et continuer àme régaler à « décortiquer » mon entourage (et moi-même).
    Que ce soit dans ma vie privée ou dans mon travail, elle va m’apporter cette connexion à moi et à l’autre que je n’arrivais pas bien à faire et qui m’empêchait d’être « sincère » (malgré ma conviction de l’être) dans mes relations, mes demandes, mes actions, mes choix.
    Ca va aussi me premettre de mieux comprendre els demandes des autres (proches ou clients) et donc d’y répondre de façon plus adaptée….ou pas du tout si tel est mon ressenti.

    Merci Flora, à ce soir!!!!!

    • Flora Douville

      Flora Douville

      25.04.2019 at 11:35 Répondre

      Wouah ! Merci pour ce retour Dominique.

Post a Reply to Elisabeth Cancel Reply