Flora Douville | J’ai choisi de m’habiller tout en noir.
22782
post-template-default,single,single-post,postid-22782,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

J’ai choisi de m’habiller tout en noir.

La semaine dernière, j’ai commandé une tenue toute noire pour moi.

Si tu me suis depuis un moment, tu sais que je ne recommande le noir qu’à de très rares personnes… et certainement pas à moi.

Le noir ne me va pas du tout. Dedans, je me sens mal et éteinte. J’ai l’impression que je dois lutter pour être visible. Mettre des accessoires, du maquillage, et forcer toute la journée sur mon énergie. Quand je porte du noir, je me sens déguisée.

Alors qu’est-ce que c’est que cette idée d’acheter une tenue noire ??

En fait, demain je prends l’avion pour Los Angeles. Je vais retrouver un groupe de coachs et de leaders que j’ai rencontrés en janvier. Tous ensemble, nous complotons pour la réussite de chacun. Notre coach, celui qui a manigancé tout ça, nous considère comme des superhéros chacun dans nos domaines.

Et il aime bien s’amuser – comme moi, ça tombe bien ! Alors il travaille avec des gens qui lui permettent de s’amuser mais en grand. Une de ses assistantes a donc organisé une soirée pour nous – une soirée de superhéros.

Et nous sommes priés de venir vêtus en tant que tels.

Alors j’ai dit banco.

Quelle est l’héroïne dont je me sens la plus proche ?

Je te laisse deviner… Ce message contient suffisamment d’indices !

Alors oui, je porterai du noir à cette soirée… déguisée :)

Il y a plus de 10 ans que je n’ai pas porté de noir du tout. Je me réjouis de pouvoir enfiler mon costume et jouer un rôle ce soir-là.

Je me réjouis aussi de voir ma tête avec tout ce noir. J’aurai le teint blafard et l’air mal en point probablement. Et ce n’est pas de ça dont je me réjouis, mais de l’expérience.

L’héroïne dont je vais emprunter l’histoire n’en a pas besoin, de mon air agonisant… quoique. Il faudra quand même ruser avec du maquillage pour la soirée.

J’ai hâte d’expérimenter à nouveau de quelle façon le noir impacte mon énergie. Hâte de le voir, encore. Comme une scientifique dans son laboratoire qui s’amuserait quand une réaction se produit, quelle qu’elle soit.

Sais-tus que mes rêves les plus prégnants sont des rêves dans lesquels je me réveille avec un autre profil Méta ? Hahaha. Je me regarde dans la glace et complètement incrédule, je me découvre Automne… C’est très amusant.

Alors, j’ai hâte de jouer à être qui je ne suis pas, pour quelques heures.

Pour quelques heures seulement, parce que bon, je n’ai qu’une vie et je n’ai pas envie d’en gaspiller toute l’énergie.

Qu’une seule vie ?

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscris-toi


Aucun commentaires

Laisser un commentaire