Flora Douville • L'anti conseil en image | Faut-il être un enfant pour être soi sans se soucier de savoir si ça va plaire ou non ?
5644
post-template-default,single,single-post,postid-5644,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Faut-il être un enfant pour être soi sans se soucier de savoir si ça va plaire ou non ?

La semaine dernière je vous parlais de ma fille. Mais j’en ai une autre ! Haha.

En fait, comme je connais leurs profils Méta (c’est-à-dire leurs profils vestimentaires / identitaires) à toutes les deux, je m’amuse de regarder comment elles fonctionnent, et elles sont très différentes.

J’entends plein de choses sur les caractères des enfants. Moi je n’ai pas observé de règle du type « si le premier est comme ci, le deuxième est comme ça », je constate simplement que les enfants fonctionnent selon leur nature (autant qu’on leur permet en tous cas), sans se soucier de savoir si ça va plaire ou non.

Voici une analyse rapide de ces deux petites personnes qui vivent avec moi :

 

Ma première fille :

• est très à cheval sur les règles (elle vient souvent lire les règles de la maison qu’on a accrochées sur le frigo),

• peut rester concentrée longtemps sur un ouvrage (un dessin ou la création d’un bijoux), sans parler,

• est particulièrement attirée par les belles choses, et souhaite les posséder pour pouvoir les regarder aussi longtemps qu’elle veut, sous toutes les coutures.

 

Son profil :
Ses couleurs : Été (argentées et douces)
– donc ses motivations à agir : amener beauté, harmonie dans le monde
Ses matières : Feu (structurées, avec de la tenue)
– donc son fonctionnement émotionnel : cherche la maîtrise et réagit avec intensité
Ses formes : Ligne (droites et épurées)
– donc son fonctionnement relationnel : autonome (trop petite pour être solitaire)

 

Ma deuxième fille, elle :

• cherche à braver des interdits : elle rigole beaucoup de nous dire, après ça : « mais c’est pas ‘raaave… » (elle a 3 ans à peine)

• bouge tout le temps, et parle beaucoup, ce qui fatigue souvent sa nounou,

• est très concernée par les autres, et nous propose souvent à boire, à manger, ou nous pose des questions pour savoir comment on va, ce qu’on fait, etc. Elle est même concernée par des gens qu’elle connaît à peine.

 

Son profil :
Ses couleurs : Automne (dorées et profondes)
– donc ses motivations à agir : aider, rendre service, soutenir les autres
Ses matières : Air (légères et vaporeuses)
– donc son fonctionnement émotionnel : bouge et fait bouger l’entourage
Ses formes : Ligne (droites et épurées)
– donc son fonctionnement relationnel : autonome (trop petite pour être solitaire)

 

Alors, à quoi ça sert, tout ça ?

 

Eh bien…

Ça sert à comprendre leurs fonctionnements différents, sans les opprimer.

Ça sert à les accepter davantage telles qu’elles sont, donc les aimer mieux.

Ça permet de leur faire des propositions cohérentes : quand on sait à quel profil on a à faire, on peut plus facilement anticiper les réactions, les conséquences et les impacts de certaines situations.

Ça permet de jouer : voir les énergies qui les habitent s’exprimer dans toute leur splendeur, c’est un régal ! Même quand ça sort sous forme de colère intense, ou de mouvement chaotique, selon les profils 🙂 Bon évidemment, c’est pas toujours confortable, mais voir les 4 éléments à l’œuvre à travers une personne, c’est magique : c’est comme une porte ouverte sur le sacré qui nous habite.

Ouais, je sais, ça fait gnan gnan dit comme ça, mais dans la réalité ça l’est pas 🙂

Imaginez maintenant, si vous aviez eu ces informations sur vous, quand vous étiez petite ! Et que votre entourage les avait eues, également…

Mais surtout, imaginez que vous pourriez les avoir, maintenant, et commencer enfin à comprendre votre personnalité, et, comme les enfants, fonctionner selon votre vraie nature, sans vous soucier de savoir si ça va plaire !

Ça vous a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscrivez-vous


Enregistrer

No Comments

Post a Comment