Flora Douville • L'anti conseil en image | En attendant…
3658
post-template-default,single,single-post,postid-3658,single-format-standard,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive

En attendant…

Oui, aujourd’hui je voulais vous annoncer l’ouverture de la formation professionnelle. C’était ce qui était prévu, et puis… et puis finalement ça ne se passera pas comme ça.

Pourquoi ? Les détails pratiques sont presque tous calés, mais la partie de moi qui était super excitée de vous embarquer dans cette aventure n’a pas tenu compte d’une autre partie, qui elle n’est pas prête.

Parfois, c’est bien de se lancer quand on n’est pas prêt, et puis d’ajuster en route (je vous l’ai d’ailleurs déjà dit, il me semble !), mais là je n’étais vraiment, vraiment pas prête. J’aurais eu l’impression d’ouvrir les portes, pour vous inviter à une réception, mais : le lieu est encore en bazar, il y a des caisses qui traînent, il n’y a nulle part où s’assoir, la musique n’est pas encore calée, et les petits fours n’ont pas encore été livrés ! Et puis il y a des gens qui installent des trucs, et on ne comprend pas bien ce qui se passe.

Alors oui, le plan est là, c’est bien clair dans ma tête, mais j’aimerais pouvoir vous communiquer cette vision mieux qu’entre deux caisses, dans un couloir :)

Pour vous faire patienter, je vous propose de vous parler de ce que je fais… quand je dois attendre !

Quand on attend, c’est que, d’une certaine façon, on se sent prête. Ou en tous cas, on s’était préparée, du mieux possible, pour un rendez-vous –avec une personne, un événement, un voyage, un changement… Et puis finalement, il y a de l’attente. 15 minutes, 2 jours, 3 mois, 10 ans… Une attente, c’est inattendu : on ne s’y prépare pas toujours.

Quand je dois attendre, il y a toujours une petite partie de moi qui dit « chouette ! », parce que cela veut dire que j’ai plus de temps devant moi, pour moi. Devoir attendre, c’est comme un petit bonus de temps qui est accordé, et pendant lequel…

• je me détends
• j’avance sur des projets, dans ma tête –vous verriez ça, c’est un vrai chantier !
• je me demande si j’étais aussi prête que je le pensais, finalement…
• je me repose
• je pense à une chose simple à faire, pour mieux me préparer, et je la fais
• je visualise le résultat que je souhaite obtenir après l’évènement
• je demande à mon ange gardien de m’aider pour que tout se passe au mieux
• je regarde autour de moi, pour vérifier que la vie est toujours aussi belle
• et puis, quand l’attente est plus longue… je m’occupe de tout ce qui n’attend pas !

Et vous, vous faites quoi quand vous attendez ?

PS : MERCI pour tous vos messages pleins d’enthousiasme, concernant mon rêve, d’hier. Je vais les imprimer et m’en faire un grand panneau, pour les jours où j’aurais besoin d’encouragements !

Ça vous a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscrivez-vous


No Comments

Post a Comment