Flora Douville • L'anti conseil en image | Comment faire monter ton niveau d’énergie en un clin d’oeil.
25812
post-template-default,single,single-post,postid-25812,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive

Comment faire monter ton niveau d’énergie en un clin d’oeil.

Toute cette semaine, je donne la Formation Pro Méta®. Tu le sais peut-être déjà, depuis 4 ans maintenant je demande chaque année à Nicolas Gétin, mon coach préféré, d’intervenir dans cette formation.

Et pour démarrer sa journée de travail cette semaine, il a choisi de demander à mes élèves de partager une victoire, récente à très récente.

Tu te demandes ce que ça vient foutre en formation professionnelle ?

C’est justement pour répondre à cette question que j’écris ce message aujourd’hui. Parce que si tu t’intéresses à la Méta® ou que tu as le désir de te créer une vie de jouissance, une vie qui te ressemble, tu as besoin de comprendre ça.

Tu vois, ce qui va te permettre de développer tes compétences en Méta® et donc de savoir identifier ton propre Rayonnement, ton Mouvement et ta Structure sans aucun doute, c’est la même chose que ce qui va te permettre de créer la vie que tu veux vraiment pour toi-même. C’est d’augmenter ton niveau d’affirmation personnel.

T’affirmer, c’est ce qui va faire direct monter ton niveau d’énergie et tes capacités de perceptions, ce dont tu as besoin pour réaliser ce que tu veux.

Le niveau d’énergie, tu en as besoin pour avancer et dépasser les challenges inévitables qui sont sur la route de tout être humain.

Et les capacités de perceptions, je les envisage comme un super-pouvoir en dormance, à réveiller et affûter pour avancer avec plus de fluidité et d’efficacité : quand tu “sens” les choses, les gens et les situations, et que tu mets ces informations au cœur de ton système de décisions, la vie devient beaucoup plus kiffante, excitante et fun !

T’affirmer, ça te demande de regarder ce qu’il y a en toi, d’en prendre la responsabilité et de l’assumer à l’extérieur. T’affirmer, ça te demande de dire clairement et simplement ce qui est vrai pour toi.

Attention : t’affirmer, ça n’est pas rejeter quelque chose ou te positionner “contre”.

La comparaison pour mieux s’identifier, parfois c’est nécessaire, ça donne des repères. Critiquer quelque chose pour l’ajuster, si on veut le rendre meilleur, c’est indispensable. Mais il ne s’agit pas de ça ici.

L’affirmation et l’opposition, c’est pas la même chose.

C’est pas parce que tu dis que t’es pas d’accord avec quelque chose ou que tu dis que quelque chose inadéquat / nul / mal fait / etc. (même si c’est fondé) que tu t’affirmes. T’affirmer n’est pas destructeur.

L’affirmation, c’est toi qui poses à l’extérieur quelque chose qui est déjà à l’intérieur. Tu le poses tel quel, sans le déformer. Sans le travestir. Sans chercher à le maximiser, sans chercher à le minimiser. C’est ta vérité, brute et simple.

T’affirmer, c’est constructif pour tout le monde.

La question de la victoire personnelle, c’est une façon d’aller tester le niveau d’affirmation de mes élèves.

Est-ce que tu peux trouver une victoire récente facilement ?

Ou bien est-ce que tu mets un gros voile de confusion sur qui tu es et ce que tu fais, pour ne surtout pas voir tes talents et tes réussites  ?

Est-ce que tu parles avec facilité de tes victoires ?

Est-ce que tu cherches à les noyer dans les détails d’une anecdote, parce que quand même, on va pas non plus dire “je suis très douée” et s’arrêter là ? !

C’est un choix, de se retenir et de garder une victoire pour soi. C’est un choix de la partager simplement et clairement. C’est un choix, de la minimiser ou de raconter, juste après, pourquoi c’est une petite victoire et pas une grande, pourquoi tu aurais pu faire mieux, pourquoi tu n’es pas si douée que ça.

C’est un choix qui impacte direct ton niveau d’énergie !

Est-ce que tu préfères écouter les victoires des autres et les encourager plutôt que de parler des tiennes ?

Et si tu ne dois retenir qu’une chose de cet article :

Est-ce que professionnellement, tu t’occupes d’aider les autres à repérer leurs talents et leurs compétences ? Si oui, comment penses-tu y arriver si toi-même tu ne reconnais pas les tiens ?

Tes talents, tes compétences, tes réussites, c’est simple et direct.

• Si tu veux apprendre à les repérer de plus en plus facilement,

• Si tu veux monter ton niveau d’affirmation,

• Si tu veux développer tes capacités de perceptions,

• Si tu veux faire monter ton niveau d’énergie,

la Formation Pro Méta® est à envisager sérieusement. C’est un des rares endroits où on va parler de toi, de qui tu es et de ce que tu veux de façon extrêmement simple et concrète. C’est un des rares endroits où on va challenger tes évidences et tes mécanismes égotiques pour t’aider à entrer en contact direct avec la réalité—parce que c’est là que se trouve la jouissance de vivre.

Si tu es partante pour cette expérience unique et transformatrice, la Formation Pro Méta® est là pour ça.

.
Maintenant, à toi.

Parle-moi dans les commentaires de ton rapport à tes talents et tes victoires : facile ou confus ?

Bon week-end à toi,

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


3 Comments

  • Avatar

    Mélina Thiz

    05.07.2019 at 09:58 Répondre

    Merci pour cet article !
    Enfin à chaque fois que tu écris quelque-chose je trouve une résonance en moi et cela m’invite à l’introspection, à la réflexion et à l’analyse (mes 3 activités préférés ahah).
    Je trouve facilement ma victoire la plus récente, mais c’est parce que j’ai marché 40 m avec des cannes il y a 3 jours.
    Cependant je peux trouver d’autres victoires récentes, l’organisation d’un week end semi improvisé (j’ai une peur bleue de l’improvisation, du changement…), j’ai réussi à revoir une personne avec qui j’étais en conflit pour le désamorcer et ça a fonctionné… (je ne le fais quasi jamais, quand il y a conflit, je fuis)

    De manière générale je suis fière de moi, mais ma limite se trouve dans ce que je pense être l’humilité (qui ne doit pas être ça du tout en fait) je ne mets jamais mes qualités en avant, quand on me demande si je me trouve belle par exemple, j’ai tendance à répondre que je suis dans la moyenne, alors qu’en moi je me trouve très jolie, juste je sais qu’on peut difficilement être objectif avec soi même et j’apporte une importance capitale à l’objectivité (à part dans la peur ou dans la colère). Forcément je renvois à la personne à ce moment là, un manque de confiance…

    • Flora Douville

      Flora Douville

      08.07.2019 at 18:36 Répondre

      Pourtant, chaque individu vit une expérience très subjective. Même si il existait une vérité absolue et objective, elle serait vécu subjectivement par chaque personne. Donc pourquoi chercher l’objectivité ?

  • Avatar

    Nancy Bilodeau

    23.07.2019 at 01:53 Répondre

    J’ai quitté une relation amoureuse de 14 ans car elle m’empêchait de réaliser mon rêve d’être palfrenière (il y a un an);
    J’ai quitté mon emploi au gouvernement pour travailler enfin comme palfrenière dans une écurie (il y a 1 mois);

Post a Comment