Flora Douville | Ce que la Méta ne peut pas te dire
24742
post-template-default,single,single-post,postid-24742,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Ce que la Méta ne peut pas te dire

Vendredi dernier j’avais rendez-vous avec mon astrologue.

Je dis “mon” astrologue, parce que la première fois que je l’ai rencontré pour entendre mon thème astral, j’avais 17 ans… et j’en ai maintenant 36.

Mon astrologue, j’aime bien aller le voir de temps en temps. Je parlais de lui et de ce qu’il m’avait dit à mon coach, ce matin, qui me demandait ce que ça m’apportait, d’aller le voir.

Je lui expliquais que j’ai pas forcément besoin de voir ou savoir ce qui va se passer — d’ailleurs mon astrologue ne me dit pas vraiment de choses précises comme ça, mais j’aime prendre du recul et avoir une vue globale de ce qui se passe dans ma vie. Prendre de la hauteur et mieux cerner ce dans quoi je me trouve.

Mon coach m’a dit “en fait ça t’aide à ralentir”. C’est exactement ça.

Et j’ai besoin d’être ralentie : oui, parce que ma tendance est d’aller vite, et parfois je vais trop vite — quand j’ai peur, quand je suis perdue ou, surtout, quand je suis sur le point de vivre quelque chose d’intense… Je me dépêche de faire autre chose, de parler, de quitter mon corps ou même de manger.

Mon astrologue, je vais pas le voir pour m’accrocher à ce que je suis mais pour apprendre à lâcher davantage, à me laisser toucher par la vie et par ce qui se présente.

C’est pas toujours facile, hein, de se laisser aller et toucher par la vie. Ce matin en séance de coaching justement, j’ai mis plusieures heures à arriver au point d’être capable de demander clairement que je voulais en vivre et en goûter l’intensité. Avant, ça n’a été presque que confusion et incapacité à me voir créer cette confusion.

 

Que ce soit l’astrologie ou la Méta, quand on décrypte la personnalité avec un système, aussi pointu soit-il, il faut rester attentive à ne pas se cacher derrière.

 

Un profil ou un thème te donnent des informations sur qui tu es, sur tes tendances, tes facilités, tes élans naturels. Par contre ce ne sont en rien des excuses ou des justifications de ta façon d’être ou de ce que tu fais.

Ma tendance à aller vite voire très vite dont je parlais plus haut, je pourrais dire “ah bah c’est simple, je suis Ligne, c’est normal !” et basta, on passe à la suite. Sauf que non, c’est pas aussi simple. C’est un mécanisme de résistance de l’ego, et si j’étais pas Ligne, peut-être qu’il se manifesterait autrement que dans une fuite en avant, mais il serait là tout de même.

Mon thème astral et mon profil Méta m’éclairent tous les deux énormément sur qui je suis, comment je fonctionne, ce qui est essentiel pour moi et ce vers quoi je veux aller. Mes priorités, mes besoins.

Mais ils ne me disent pas comment je dois fonctionner avec ma Team pour qu’ensemble on soit performantes. Ils ne me disent pas si je dois proposer un coaching de 2 ou de 6 mois. Ils ne me disent pas où je dois aller habiter, ni comment je peux prendre du plaisir dans mon rôle de mère, ni si c’est une bonne idée d’investir dans de la crypto-monnaie, si c’est le moment de me mettre au sport ou encore quelle direction donner à mon entreprise sur le long terme.

Tout ça, y a que moi qui peux le découvrir, en faisant l’aller-retour régulier entre ce qui se passe à l’intérieur de moi et ce qui se passe à l’extérieur de moi. En apprenant à écouter et sentir. En affinant constamment mon écoute et ma capacité de perception, et en nettoyant sans relâche les filtres à travers lesquels je capte la réalité.

Tout ce que tu peux apprendre sur toi peut t’aider à mieux te comprendre et t’éclairer de l’intérieur, valider des ressentis et simplifier ta vie sur bien des points.

 

Mais ça ne te dispense pas de faire le travail d’aller à la rencontre de toi-même, et de te demander à toi, ce que tu veux.

 

Maintenant, à toi.

Dis-moi dans les commentaires : as-tu déjà observé que tu t’identifiais à un profil, un type, une personnalité ou un trait de caractère par facilité, pour ne pas avoir à regarder ou à chercher celle que tu es vraiment ?

Go !

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


7 Commentaires

  • Avatar

    Aline Magnin

    19.06.2018 at 10:01 Répondre

    Et bien justement Flora, ce qui répond à toutes les questions auxquelles ne répondent ni la méta ni l’astrologie, la numérologie et tout le reste, et bien …. ce sont les rêves ! Oui, ils sont la voix (e) intérieure qui parle de qui nous sommes, en relation avec cette part divine en nous. Ils sont le GPS de notre vie, intégrés en nous depuis notre naissance et peut-être même avant.
    Tu peux leur poser n’importe quelle question, ils te répondent car ils connaissent tout de toi, de ta vie, de ton entourage, des conditions intérieures, extérieures… Ne pas en abuser non plus, ne pas devenir dépendant, conserver son libre arbitre. Mais converser avec eux, c’est converser avec Dieu qui parle toujours par la voix(e) des rêves, c’est écrit dans la Bible, mais les hommes ont oublié car l’anathème a été mis sur les rêves par le pouvoir en place : imagine, si ce sont tes rêves qui te guident plutôt que le pouvoir en place, plutôt que le pape !

    • Flora Douville

      Flora Douville

      24.07.2018 at 13:29 Répondre

      Merci Aline :)

  • Avatar

    Beatrice

    19.06.2018 at 17:02 Répondre

    Merci pour cet excellent article! En effet il s agit de continuer d avancer tout en se sonnaissant mieux. Cet article tombe bien dans ma vie puisque pour la 1ère fois je vais consulter une astrologue en juillet et je me demandais justement comment l intégrer à ce que je sais sur moi ;) Encore un grand merci Flora

    • Flora Douville

      Flora Douville

      24.07.2018 at 13:30 Répondre

      Yes Beatrice :)

  • Avatar

    Nadège

    19.06.2018 at 21:48 Répondre

    Simplifier ma vie et valider mes ressentis … c’est exactement ce que je recherche et c’est pour ça que j’ai fini par sauter le pas et m’inscrire à Reconnexion ! J’ajouterai que j’espère que cela me permettra d’y apporter un peu plus de légèreté. Ce qui devrait être le cas si ma vie est simplifiée et que je me pose moins de questions sur mes ressentis … Elémentaire ma chère Flora ! Les autres questions je m’en accomoderai. Et la vie serait trop ennuyeuse si on ne devait plus s’en oser non ?

    • Flora Douville

      Flora Douville

      24.07.2018 at 13:30 Répondre

      Merci Nadège et bonne découverte dans le programme :)

  • Avatar

    Chloé

    13.05.2019 at 17:54 Répondre

    Merci pour cette article, pour ma part je pense qu’on se cache tous derrière quelque chose : un trait de caractère assumé que ca nous emmerde de travailler pour mieux intéragir avec les autres, un horoscope, un métier, un rôle joué, …
    Une fausse bague de fiancailles pour ne surtout pas être approchée ou séduite.
    Pour ma part, j’en ai pris conscience après avoir fait quelques séances pour trouver mon ennéagramme .
    C’est la première fois que je me suis rendue compte comme je me connaissais mal car je n’ai pas su me situer dans un type…aller chercher plus profond en moi pour trouver l’envie de me connaitre. Ce n’était pas par peur de me réduire à un type. Non, mais bel et bien parce que je me reconnaissais dans plusieurs types et que ca me convenait de ne pas aller plus en profondeur pour m’avouer ce qui prédomine chez moi, mais aussi et surtout par craintes de faire ressurgir des malêtres, des expériences, des rêves, bien enfouis au fond de moi.

Post a Reply to Flora Douville Cancel Reply