Flora Douville • L'anti conseil en image | Ce que j’ai reçu dans mon starter kit
25263
post-template-default,single,single-post,postid-25263,single-format-standard,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive
Citation Flora Douville

Ce que j’ai reçu dans mon starter kit

Ce week-end j’étais avec ma pote Laure Jouteau et on parlait de travail sur soi.

Ouais, c’est comme ça avec mes amis : je parle de vrais sujets comme l’ego, l’inconscient, le couple, le business, notre coach, quelle couleur choisir pour ta prochaine manucure et pourquoi les chocolats After Eight sont les meilleurs chocolats de Noël.

Je lui parlais de comment je vis les moments difficile, les transformations, le chaos, les prises de conscience douloureuses, etc.

Et s’il y a une chose que j’aime bien chez moi, c’est celle-là : je vis tout ça comme ça doit se vivre, c’est-à-dire avec l’inconfort qui va avec, mais il y a un endroit en moi où je suis parfaitement bien avec ça.

Il y a un endroit en moi où le choix a été fait de me confronter à mes mécanismes inconscients.

Un endroit où le choix a été fait de traverser les zones de confusion et de mettre en lumière les contrats que j’ai signés, les accords que j’ai passés, les décisions que j’ai prises dans l’ombre et qui aujourd’hui agissent à ma place en mode automatique.

Cet endroit, c’est une partie de moi ultra stable, lumineuse et forte. Un truc qui est là depuis toujours. Une partie de moi qui sait que quoi qu’il arrive—et je dis bien quoi qu’il arrive—c’est ok.

Une intransigeance de l’âme.

Cette partie de moi, je l’identifie clairement comme une partie de mon âme ou de mon essence pure, elle est au delà de l’ego. Comment je le sais ? Parce qu’elle ne m’empêche pas de vivre ce que j’ai à vivre, elle ne m’en éloigne pas, au contraire : elle me PERMET de le vivre encore plus pleinement.

Tu vois, quand je traverse un truc pas confortable voire insupportable, il y a cette partie de moi qui me rappelle que quoi qu’il arrive, je ne crains rien. Sur le plan humain je ne suis pas infaillible ni invincible, mais sur la plan de l’âme, si.

Cette certitude que je ne crains rien, c’est comme une lumière allumée à l’intérieur de moi, qui ne s’éteindra jamais. Qui ne peut pas s’éteindre.

Elle me permet de descendre dans des profondeurs sombres et d’aller regarder des choses que je n’aime pas voir, de plonger dans mes conditionnements, parce que je sais que je pourrai toujours revenir dans cet espace allumé où tout est bien, où je ne crains rien.

Elle me permet de vivre ce qui se présente sans crainte de m’y perdre. Elle me permet de traverser le désespoir, la tristesse, la colère, l’impuissance, la frustration, l’impression d’être dans une impasse… sans avoir peur de m’y noyer.

Cette partie de moi, elle me dit simplement :

Vas-y, tu peux pas tomber, je te retiens. Va sentir ce que ça fait. Va ressentir tes émotions. Va regarder ce truc étrange là-bas. Va nager dans les eaux sombres de ton inconscient. Va explorer tes mondes intérieurs. Va découvrir l’univers que tu es. Tu ne peux pas te perdre, tu ne peux pas mourir. Tu ne peux pas blesser ton âme ni abîmer ton essence. Il ne peut rien t’arriver.

Cette partie de moi, c’est une forme de confiance inconditionnelle, je ne dirai même pas en quoi : ce n’est ni une confiance en moi, en la vie ou en dieu, c’est une confiance inconditionnelle POINT.

Elle est inébranlable, même quand je me sens au fond d’un trou. C’est ce qui me permet d’aller au fond de ce trou, d’en toucher les parois et de dire “tiens, je suis au fond d’un trou, ok”. C’est ce qui me permet de pouvoir blaguer même quand je ne vois pas d’issue à ma situation.

C’est une légèreté délicieuse dans les moments les plus intenses. C’est une douceur dans les moments les plus durs. C’est une chaleur dans le coeur dans les moments les plus froids.

C’est une connexion à ce que je suis fondamentalement, qui remet les choses à leur place et me donne accès à une bonne réserve d’énergie. Ce n’est pas quelque chose de mental mais d’expérimental. Je ne l’ai pas cherché mais constaté.

Et si tu me demandes, je serai bien incapable de te dire si tout le monde a accès à ce truc-là. J’ai envie de dire oui, mais j’en sais rien.

Ce que je sais, c’est que j’ai reçu ça dans mon starter kit.

Maintenant, à toi.

Dis-moi dans les commentaires : t’as reçu quoi de magique, toi, dans ton starter kit ?

Allez hop :)

Rejoins-moi pour une danse éternelle sur cette chanson.

 

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


5 Comments

  • Avatar

    carine

    18.12.2018 at 09:52 Répondre

    Bonjour Flora,

    Je comprends parfaitement ce que tu écris pour l’avoir également expérimenté à maintes reprises.
    Ce starter kit j’en parle de deux façon différentes, c’est le coussin que la vie ma donné et qui me permet de rebondir quelque soit la situation mais c’est aussi quelque chose d’encore plus fort que j’appelle la foi.
    J’ai tout simplement foi en moi, en mes fabuleuses capacités à me relever, et je remercie la vie pour ce cadeau extraordinaire car il existe des personnes blessées jusqu’à l’âme qui ne peuvent pas s’appuyer sur cette foi.

    Très belle journée,

    Carine

  • Avatar

    Carinette

    18.12.2018 at 13:09 Répondre

    Super post qui me plaît beaucoup.
    Ceci dit en passant, lorsque je te lis, je me dis souvent que tu as quand même un fucking talent d’écriture, tu arrives à faire passer des choses assez indescriptibles.
    Sinon, pareil, dans mon starter kit, j’ai eu un truc du même acabit, je l’appelle ma flamme et jene sais pas ce que c’est mais c’est fort, c’est rassurant. J’ai déjà passé les cinquantièmes hurlants et les quarantièmes rugissants, je sais pas comment et j’hallucine si je me retourne mais je l’ai fait. Tu mènes ta barque envers et contre tout me disent les gens qui me connaissent, c’est vrai, j’ai confiance, je sais que ça va le faire. Point. Merci :)

  • Avatar

    Aline Magnin

    18.12.2018 at 21:20 Répondre

    Et bien, je me demandais comment trouver les mots pour exprimer ce que je sens tout au fond de moi, et bien, je les lis sous ta plume ! Merci !

  • Avatar

    Véronique WAGNER

    19.12.2018 at 11:47 Répondre

    Merci Flora pour cet article passionnant. Cette capacité que tu décris à aller sonder le fond du fond tout en restant connectée à la « toi » qui respire encore à la surface, ça me fait quand même penser au fonctionnement eau, non ? Les EAU ne seraient-elles pas équipées pour s’immerger dans tous types de bain ? En tous cas te lire m’a permis de prendre conscience d’un élément de mon « starter kit » comme tu as si justement nommé notre nature d’être. Moi dans mon starter kit j’ai une carte qui me permet d’entrer en mode « scanner – analyse » avec les personnes que je croise, qui qu’ elles soient ou qu’elles donnent à voir qu’elles sont, et quoi qu’elles vivent. J’ai toujours un ressenti et une explication à leur comportement, même les plus incompréhensibles et même quand tout le monde pointe du doigt et juge. C’est super pratique parce que ça me permet de ne pas me sentir agressée ou trop déstabilisée si je reçois quelque chose de négatif en face. Un peu comme si j’avais un mode automatique de l’accord toltèque qui dit de ne pas prendre les choses pour soi ou contre soi, lol :) Alors c’est sûr à la 1er fraction de seconde je reçois la secousse comme tout le monde, et puis tout de suite quelque chose passe en « on » en moi qui voit la personne dans son entièreté : pourquoi elle dit ça/vit ça/fait ça , qu’est ce qui est réveillé chez elle ? A tel point que j’ai la sensation d’avoir l’élan naturel de comprendre tout le monde, même les serial killers lol ! C’est un truc génial cette carte parce que je réalise en écrivant ici que ça me permet d’avoir un ressors constant, je crois que je pourrais l’appeler la « tolérance analytique universelle » LOL ! Merci de tous ces partages super riches Flora <3

  • Avatar

    Virginie Pietrucci

    19.12.2018 at 19:39 Répondre

    J’ai reçu la combativité dans mon starter kit, c’est elle qui m’a permis de vivre et de repenser ma vie, de trouver un autre chemin que celui que je souhaitais car il ne m’était malheureusement pas destiné. En fait je réalise en écrivant ces mots que je suis une « battante » et que rien que pour cela je devrais m’estimer à 10/10, hors ce n’est pas le cas. Je reviens de loin et pourtant j’ai beaucoup de mal à être satisfaite de moi, de mes actes…. C’est comme si je m’obligeais inconsciemment à revêtir mon armure de guerrière pour assurer ma liberté.

Post a Reply to carine Cancel Reply