Flora Douville | Ce geste que j’enseigne, vous le faites depuis longtemps !
5541
post-template-default,single,single-post,postid-5541,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Ce geste que j’enseigne, vous le faites depuis longtemps !

Ces derniers jours, j’ai fait du rangement. Puis des cartons, du ménage, du tri, du rangement, des cartons, des voyages chez Emmaüs, encore du tri et du rangement. Pourquoi ? Parce que j’ai quitté l’espace de travail que j’occupais depuis 2 ans : le Phoenix. On peut dire qu’il a pris son envol, gagné sa liberté, comme nous :)

Je travaillais dans cet espace avec mon mari, et nous passons de 100m² à… chez nous ! Nous ré-organisons nos activités, n’avons plus envie d’avoir un lieu à gérer. Donc il a fallu se défaire de beaucoup de meubles et d’objets, repenser l’aménagement de notre appartement, faire du tri…

Et donc aujourd’hui, je suis allée chez Ikea. Bah oui, des fois je vais chez Ikea. J’ai pris le temps de flâner dans les allées, et j’ai été amusée par une chose : au rayon textile, là où les coussins et les plaids sont exposés, j’ai remarqué plusieurs personnes qui touchaient les plaids. Elles passaient la main dessus, dedans. Elles les mamaillaient, comme on dit dans ma belle-famille. Elles essayaient de sentir si c’était doux, agréable.

Et ça, je suis sûre que vous le faites aussi.

Et bien c’est exactement ce que vous devriez faire avant d’envisager d’acheter un vêtement : le toucher, pour sentir son énergie. Dans vos mains, et sur votre peau. Voir si ça gratte, si ça pique, si ça vous maintient, si c’est lourd, ou trop mou, ou quoi. Ecouter ce que vous dit votre corps, votre souffle, votre main, votre ventre.

Quand je touche certaines matières, j’ai littéralement le souffle coupé : je ne peux plus respirer. Quelle idée aurais-je d’aller mettre des vêtements pareils ?!

Parce qu’un plaid, vous allez l’avoir sur vous quelques heures dans la journée, une fois de temps en temps… Mais vos vêtements ? Vous les portez plus longtemps que ça, a priori. Et ils sont au contact direct de votre peau. C’est en priorité vos vêtements, qu’il faut toucher. Et en matière de vêtement (hihi), nous sommes tous différents.

Avez-vous déjà porté un vêtement très désagréable ? Quelles sensations vous a-t-il procurées ?

Recueillez vos sensations régulièrement et observez une tendance se dessiner. Votre énergie personnelle est soutenue et renforcée par certaines matières, et au contraire anéantie par d’autres.

Ne laissez pas n’importe quoi venir se poser sur vous. C’est toute votre énergie qui en fera les frais !

Mamaillez bien :)

Ça vous a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscrivez-vous


Enregistrer

Aucun commentaires

Laisser un commentaire