Flora Douville • L'anti conseil en image | Attention, tu es suivie…
3054
post-template-default,single,single-post,postid-3054,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive
Citation Flora Douville

Attention, tu es suivie…

Tu es suivie. Oui, tu es suivie par des êtres, ou une présence, qui te veut du bien. Elle peut se manifester de plusieurs façons différentes.

Plus tu as de l’imagination, plus tu la verras prendre des formes belles et amusantes.

Moi, j’ai dans l’idée que je suis suivie par des animaux, notamment (en fait j’ai dans l’idée que j’ai toute une troupe derrière moi, composée de plein d’êtres, tous plus chouettes les uns que les autres !! AH ! Il y en a même un qui s’est glissé dans ma phrase, dites donc !).

Ces animaux sont là pour veiller sur moi, et s’assurer que je comprends bien ce qui m’arrive. Ils me font parvenir des messages. Ils me guident.

Il y en a qui viennent me voir ponctuellement, comme la pie. Et puis d’autres qui sont là, tous les jours.

L’un d’eux est à l’origine de la Métamorphose. Tu devines lequel ? Oui, c’est un papillon… un papillon bleu. Il est venu me rendre visite il y a presque deux ans, par l’intermédiaire d’une femme douce et très intuitive qui s’appelle Pam Blue (Pam « Bleu », ça ne s’invente pas !), et qui m’a fait un soin énergétique, en Floride.

C’est lui qui m’a soufflé le nouveau nom de mon activité, quand il a changé. C’est lui qui m’inspirait un certain nombre de choses, en fait, discrètement, depuis longtemps

Ces animaux-guides, même si je sais qu’ils sont là, j’oublie parfois de les solliciter. Et puis la semaine dernière, j’ai eu une décision à prendre. Alors je me suis allongée dans le noir, et au son d’une musique répétitive et puissante, je suis partie rejoindre, dans mon imaginaire, mes guides animaux.

Avant de leur demander de l’aide, j’ai eu la pensée suivante : « Nan, mais là c’est une question super pointue, que tu poses, et en plus tu veux une réponse nouvelle, ton cerveau ne va pas pouvoir produire une idée pareille en 2 minutes, ma pauvre ! ». Mais j’ai l’habitude… alors j’ai gentiment acquiescé, puis j’y suis allée.

Et je suis encore impressionnée par la réponse que ces animaux intérieurs m’ont permis de trouver. Une réponse qui m’a mis la tête à l’envers, et m’a fait bondir de joie. Les deux en même temps. Une libération, en 20 minutes.

Comment j’ai fait ? J’ai demandé au jaguar de m’emmener auprès des autres, et de me montrer la solution que je cherchais. Là j’ai retrouvé l’aigle, la chouette, la buse, le papillon et le tigre blanc.

« Mais je n’ai nulle envie d’aller chez les fous », fit remarquer Alice.
« Oh ! vous ne sauriez faire autrement, dit le Chat : Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle. »
« Comment savez-vous que je suis folle ? » demanda Alice.
« Il faut croire que vous l’êtes, répondit le Chat ; sinon, vous ne seriez pas venue ici. »

Et d’un geste de la tête, ils m’ont indiqué ma solution. Une scène simple et claire se déroulait sous mes yeux. Mes questions intérieures trouvaient leurs réponses au fur et à mesure que je les posais pour avoir des précisions. C’était simplement incroyable.

Oui, oui, je suis sérieuse. C’est la prise de décision la plus fascinante et la plus concrète que j’ai jamais faite. Avec des animaux, dans ma tête.

 

Dans ma vie, il y a des animaux qui me suivent. Alors à mon tour, je les suis.

 

Et toi, quels sont les animaux qui marchent derrière toi ? Quels sont ceux que tu trouves toujours sur ton chemin ? Quels sont ceux dont tu te sens proche, instinctivement ? Quels sont ceux en qui tu te reconnais ?

. . .
Je te propose une mini-visualisation pour laisser venir à toi les animaux qui te suivent en ce moment? Ça prend 2 minutes :

Ferme les yeux et détends-toi entièrement.
Demande intérieurement à connaître les animaux qui t’accompagnent et te guident, en ce moment ou depuis longtemps.
Imagine-toi dans un espace de nature très ouvert, avec un point d’eau : une grande plaine, la savane… peu importe.
Convoque tous les animaux et demande-leur de se mettre devant toi.
Demande à tes animaux guides de ne pas bouger, et à tous les autres de reculer.
Regarde ceux qui restent devant, et salue-les !
. . .

Alors, c’est qui ? La sauterelle ? Le buffle ? Le renard ? Le lézard ? La baleine ? La marmotte ?

PS : Je profite de ce message pour remercier Céline, qui se reconnaîtra, pour m’avoir permis de réaliser que la chouette me suivait depuis… longtemps ! Et Danielle, qui se reconnaîtra également, pour m’avoir suggéré poétiquement d’aller chercher dans ma terre, où était ma réponse. Merci à toutes deux !

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscris-toi


No Comments

Post a Comment