Flora Douville • L'anti conseil en image | À qui vas-tu déplaire ?
3695
post-template-default,single,single-post,postid-3695,single-format-standard,theme-hazel,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive
Citation Flora Douville

À qui vas-tu déplaire ?

[écoute la musique associée à ce post ici]

Si tu lis ce message, c’est que tu as envie, profondément, d’être toi-même. Tu veux te ressembler. Trouver ta place et t’y enraciner. Être toi, agir en tant que toi, et te libérer de tout ce qui t’empêche d’avancer.

Tu essaies chaque jour de mieux te comprendre, de mieux te cerner. De t’accepter, de t’aimer un peu plus. Tu essaie de trouver qui tu es, pour mieux être toi.

Alors j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi. Je commence par la mauvaise ? Plus tu seras toi-même, plus tu vas déplaire. Oui, déplaire. Une personne qui est vraie avec elle-même et qui s’affirme ne plaît pas aux personnes qui n’osent pas, qui ont peur de faire la même chose, ou bien qui ne tolèrent pas que l’on puisse être soi-même et prendre sa place, quand eux s’évertuent depuis des années à renier leur nature.

Qu’il s’agisse de tes choix professionnels importants, des petites décisions du quotidien, ou de ta façon de t’habiller, plus tu seras toi-même et plus tu feras des vagues. Parce qu’en étant toi-même, que tu le veuilles ou non, tu poses la question aux autres « et toi, tu es qui ? et tu en es où dans la manifestation de toi-même ? »

Les personnes qui ont envie d’avancer viendront vers toi, les autres te reprocheront d’être ce que tu es.

Pour être toi-même, il va falloir accepter que peut-être, tu vas déplaire. Il va te falloir lâcher l’envie (le besoin ?) de plaire à tout le monde, de satisfaire tout le monde. C’est impossible. La seule personne à qui tu dois chercher à plaire, c’est toi-même –et attention, pas ton ego.

Maintenant, la bonne nouvelle : plus tu seras toi-même, plus tu vas déplaire en étant qui tu es, et mieux tu vas te sentir, moins tu prêteras attention à ce que disent, ou pensent les autres. Cela n’aura pas d’importance. Parce que lorsque tu déplais, la seule information à retenir c’est « elle ne se sent pas à l’aise face à moi », ou bien « il a peur de ce que je représente pour lui ». C’est tout.

Plus tu seras toi-même, et plus tu auras l’énergie pour l’affirmer, sans crainte ni revendication. Tu re sentiras plus grande, plus forte et plus vaste, et n’auras plus besoin de l’approbation extérieure pour valider tes choix. Tu pourras choisir de changer ta façon de travailler du tout au tout, et de porter du orange et du bleu en même temps, sans te sentir ni ridicule, ni folle, mais au contraire sensée, libre et remplie d’une puissance nouvelle.

Bonus !! Oui, il y a une deuxième bonne nouvelle : plus tu seras toi-même, plus tu rencontreras des personnes qui te correspondent profondément. Des personnes qui t’aiment toi, et ce que tu es, des personnes qui te comprennent. Des personnes qui te soutiendront et t’encourageront à être encore plus toi-même, parce que quand tu es toi-même, tu leur fais du bien.

 

Es-tu prête à vivre ta vérité, et prendre le risque de plaire ?

 

Ces articles peuvent t’intéresser

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine,
inscris-toi :


Enregistrer

6 Comments

  • Avatar

    Lilou

    07.08.2015 at 10:11 Répondre

    Très motivant et encourageant!
    J’éprouvé toutefois la nécessité d’être un peu « aidée  » pour débuter cette démarche.
    Quel type de professionnel? Un simple coach ? Un psy? Ayant suivi quelle formation ?

    Merci

    • Flora Douville

      Flora Douville

      25.08.2015 at 14:39 Répondre

      Pour commencer, un coach de vie peut vous aider (je peux vous recommander mon ancien coach, à Nantes ou à distance), ou bien la Métamorphose avec moi, c’est une bonne façon de faire 🙂

  • Avatar

    Gwen

    05.11.2015 at 19:17 Répondre

    J’adore lire ce que vous écrivez, c’est positif et enthousiasmant comme tout et… jamais entendu parler de Bat for Lashes, c’est génial, j’adore, alors au moins un double merci :))

    • Flora Douville

      Flora Douville

      05.02.2016 at 23:55 Répondre

      Ha ! Super, Bat For Lashes, hein ?
      Merci Gwen, et ravie que ce que j’écris vous parle 🙂

  • Avatar

    Nicolas

    05.08.2017 at 20:31 Répondre

    J’adore ce texte. Merci. Par contre je pense que le dernier mot est déplaire plutôt que plaire non ?

    • Flora Douville

      Flora Douville

      29.12.2017 at 13:38 Répondre

      Merci Nicolas 🙂 Non non, c’est bien plaire — il est facile de s’imaginer qu’on a peur de déplaire… alors qu’en creusant on peut aussi s’apercevoir que PLAIRE fait aussi peur 🙂

Post a Reply to Lilou Cancel Reply