Flora Douville | Ce à côté de quoi vous pouvez passer — et ce n’est pas ce que vous croyez !
22833
post-template-default,single,single-post,postid-22833,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Ce à côté de quoi vous pouvez passer — et ce n’est pas ce que vous croyez !

Je vous écris depuis les Everglades où je suis avec ma famille — je vous laisse le plaisir de découvrir où ça se trouve si vous ne le savez pas :)

Enfin les Everglades, presque : je suis un peu au dessus et tant mieux car en cette période de l’année, les moustiques commencent à affluer et il semble que ma peau ait bon goût — si on relie toutes les piqûres que j’ai sur les jambes avec un stylo, je pense qu’on aura une belle carte du ciel et des constellations. Oui, ça gratte un max.

Ce parc national est magnifique et l’ayant découvert il y a 4 ans, j’avais hâte de le retrouver. Je ne pensais pas être aussi attirée par les alligators !

 

En quelques heures hier de promenade tranquille hier, nous avons eu l’opportunité de voir :

des libellules de toutes les couleurs et de toutes les tailles

•  des poissons au « pelage » léopard, carnivores

•  des alligators à la pelle

un lamentin

un crocodile

des hérons de différentes sortes

des lézards qui gonflent leur gorge orange

une tortue

des vautours

des cormorans locaux

des sauterelles jaunes, oranges et noires géantes

un iguane qui se baladait sur la plage, comme nous

pardonnez-moi si vous faites partie de la faune rencontrée et que je vous ai oublié(e) !

 

Une Ranger qui nous faisait la visite a dit quelque chose qui m’a frappée :

« Ici nous avons une faune qui est très discrète : pas de cris, pas de bruits… il faut être très attentif et vraiment ouvrir les yeux pour y avoir accès. Mais quand on regarde bien, on se rend compte que la vie est très riche, ça foisonne ! ».

Effectivement, quand on regarde bien, on se régale. C’est un festin pour les yeux.

Et cela m’a fait me poser la question : où est-ce que je pourrais regarder et observer davantage ? Qu’est-ce que je loupe ?

 

Alors aujourd’hui, voici ce à quoi j’ai envie de vous inviter :

1. ralentir

2. ralentir encore

3. regarder et observer, là où vous avez l’habitude d’agir

4. vous taire là où vous avez l’habitude de parler

5. regarder d’encore plus près

6. regarder d’encore plus loin

7. décrire intérieurement précisément ce que vous voyez

8. regarder et observer ce qui se passe en vous lorsque vous faites tout ça

 

La nature est fascinante.
Le monde, les gens, les choses, vous… tout.

 

Regardez le monde autour de vous sans le juger, juste par curiosité. Et observez ce qui se passe.

Pour le plaisir des yeux, vous trouverez plus bas quelques images de mon pays des merveilles*.

*mon pays des merveilles : ne vous méprenez pas, il s’agit du monde tout entier :)

Ça vous a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscrivez-vous


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Aucun commentaires

Laisser un commentaire