Flora Douville • L'anti conseil en image | L’origine plutôt que la destination
22609
post-template-default,single,single-post,postid-22609,single-format-standard,hazel-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive
Citation Flora Douville

L’origine plutôt que la destination

Un concept que partage souvent l’un de mes coachs est le suivant :

 

« Un objectif est plus intéressant à appréhender comme un endroit d’où l’on vient, plutôt qu’un endroit où l’on va. »

– Rich Litvin

 

J’avais envie de partager et développer cette idée avec toi parce que je la trouve intéressante – elle donne matière à réflexion !

Je suis la première à me fixer des objectifs (j’aime ça !) et à les envisager, effectivement, comme le point B à atteindre. C’est ce qui me fait avancer.

Lorsque je suis tombée sur cette idée-là, que je connaissais déjà un peu sous une autre forme, j’ai vraiment apprécié la façon dont elle m’a retourné la tête.

Appréhender un objectif comme l’endroit d’où l’on vient, c’est appliquer le principe suivant :

Pour pouvoir réaliser quelque chose, je dois devenir ceci ou cela, alors je décide que je suis déjà en route et que je suis en train de devenir ceci ou cela. Voire même, je le suis déjà – il arrive que nous soyons déjà ce que nous voulons être et que nous ayons du mal à le reconnaître!

Pour te donner un exemple, cet homme est très sensible à la condition des enfants dans le monde et veut mobiliser beaucoup d’argent pour permettre à des enfants d’avoir accès à l’éducation.

Il pourrait travailler à récolter des fonds auprès de donateurs ou d’investisseurs, avant d’annoncer publiquement ce qu’il réalise. Il pourrait, avec son équipe, identifier les étapes pour arriver à son objectif. Il pourrait tout mettre en place avant de communiquer.

Ce n’est pas ce qu’il fait. À la place, il annonce publiquement qu’il est déjà en train de le faire. C’est de là qu’il vient. C’est de ça dont il parle :

We’re mobilizing $100 million to educate 1 million children.
Nous mobilisons 100 millions de dollars pour éduquer 1 million d’enfants.

C’est la signature de chacun de ses mails, de chacune de ses newsletters et de chacun des mails des membres de son équipe. On ne peut pas passer à côté.

Il ne va pas réaliser cet objectif, il est déjà en train de le réaliser.

Moi, ça m’inspire !

 

Ça donnerait quoi, pour toi, si ton plus gros objectif était l’endroit d’où tu viens ?

 

Qu’est-ce qui changerait :

dans ce que tu es ?

dans ce que tu fais ?

dans ce que tu dis ?

 

Quel serait l’impact sur toi, sur ta vie et sur les autres ?

Je te laisse réfléchir :)

Ça t’a plu ? Pour recevoir mes articles chaque semaine 
inscris-toi


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Comments

  • Avatar

    sarah

    12.06.2017 at 00:54 Répondre

    Merci, je trouve cet article tres inspirant! Pour moi, le plus dur et le plus long est de définir l’objectif justement. Et de ne pas en changer tous les 4 matins… ;) j’imagine qu’il fait d’abord bien se connaître sois même. C’est d’ailleurs très précisément …. mon objectif du moment (mieux me connaitre) !! :) :)

    • Flora Douville

      Flora Douville

      29.12.2017 at 13:38 Répondre

      Top, Sarah !

Post a Comment